AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Perdue dans les cendres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Saigyouji Sakuya



Messages : 75
X.P : 100
Date d'inscription : 14/02/2014

Feuille de personnage
P.V:
25/25  (25/25)
Équipement:
Niveau: 11

MessageSujet: Perdue dans les cendres   Sam 15 Fév - 13:22

[Arrivée de Sanae]

Cela faisait longtemps qu'elle marchait. Elle ne savait pas combien de temps exactement, mais elle savait qu'elle était loin de Tonel maintenant. Elle savait aussi qu'elle continuait à pleurer quelques larmes. Les gouttes salées glissaient lentement le long de ses joues comme on glisse lentement dans la tristesse et la solitude. Sanae nettoya entre deux reniflement une de ses joues avec le bord de sa manche déchirée. Elle ne savait toujours pas pourquoi. De sa bouche sortaient des mots pénibles et tristes.

Maman...

Elle finit par tomber à genoux dans la poussière. Elle était fatiguée, cela faisait longtemps qu'elle n'avait rien manger, si ce n'est le corps restant d'un oiseau mort sur le chemin. La cendre se souleva autour d'elle dans un cercle alors qu'elle renifla pour essuyer à nouveau une larme. L'image d'une de ses mères lui traversa l'esprit. Cette femme souriante aux cheveux blonds et portant un chapeau de paille, un peu plus petite qu'elle, qui la bordait sur ses genoux lorsqu'elle se sentait triste. Immanquablement, elle se souvint également d'elle lui prenant sa main sans vie et recouverte de sang en pleurant. Pour changer d'idée, elle se souvint de son autre mère, cette femme aimante aux cheveux bruns lui servant un petit gâteau qu'elle avait fait pour elle. Mais là aussi, elle se souvint de son corps ensanglanté dans la cuisine et d'elle l'appelant en vain.

Elle évacua ses pensées en frappant violement le sol et en hurlant. Bien évidemment, ses paroles résonnèrent en écho dans le vide qui l'entourait. Elle leva les yeux vers la Montagne de Feu à laquelle elle faisait face. Puis Sanae renifla encore. Au sommet de ce volcan maintenant endormit était née il y a longtemps la Divinité. Cette même Divinité que ses parents vénéraient. Mais cela ne les a pas empêcher d'être assassinées. Pourquoi n'avait-elle rien fait, cette mère du peuple ? Ah oui, elle avait disparut il y a longtemps. Alors le habitants de Tonel ne faisaient qu'adorer un souvenir ?

Elle voulut se levait pour continuer, mais elle n'y arriva pas. Elle retomba par terre et son visage rencontra le sol. Elle voyait ses mains rouges et abîmées. Ses chaussures n'étaient pas sans reste, et que dire de ses vêtements qui devenaient de plus en plus des loques. Elle rassembla ses forces et s'entoura d'une aura de lumière. Ce que ses bourreaux avaient appelés ''magie'' la revigora d'une manière qu'elle ne comprenait toujours pas, mais c'était la troisième fois qu'elle lui permettait de se relever et de continuer. Se sentant plus d'aplomb, elle se redressa sur ses deux jambes et recommença à marcher. Les corps de ses bourreaux avaient peut être enfin été retrouver, et elle était sûrement recherchée comme une assassine à l'heure qu'il est. Même si elle prétendrait qu'elle s'est défendue, personne ne la croirait.


Dernière édition par Sanae Furudo le Lun 17 Fév - 20:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taiga
Modérateur


Messages : 44
X.P : 958
Date d'inscription : 13/02/2014

Feuille de personnage
P.V:
126/126  (126/126)
Équipement:
Niveau: 72

MessageSujet: Re: Perdue dans les cendres   Lun 17 Fév - 20:18

[Arrivée de Taiga]

Elle était déja passé à cet endroit, il y avait quelques années et cette fois le paysage avait bien changé. Plus une seule trace de végetation fertile. Seule, comme à son habitude elle aimait se balader là ou personne ne la dérangerait. Il n'y avait qu'elle et son fidèle Yakuru, son beau cheval de trait noir qui l'avait suivit dans tout ses périples jusqu'ici, ainsi que son corbeau Néron. Tellement de choses s'étaient passées depuis son départ du village de Coluo, c'était les choses qui traversèrent son ésprit à ce moment là. Elle repensait à tout son parcours, ses échecs ainsi que ses réussites et se conforta dans l'idée qu'elle ne regrettait aucun de ses choix jusqu'ici. Elle repensa à ce qui s'était passé récemment avec son amie avant d'être soudainement interrompue par les cris de son corbeaux qui vint se poser délicatement sur le poignet de l'Ombre Noire.

La jeune femme releva le visage. Sous sa capuche noire déchirée on pouvait voir ses yeux dorés peu  rassurer scruter la plaine morte. Et au dessus de ses terres noires et affres se dressait une silhouette, assez fine et peu grande. Taiga fit avancer son cheval dans sa direction, tirant une renne vers le côté ou se trouvait la personne et avançait à pas lourd. Chaque pas de Yakuru faisait voler la cendre posée sur le sol, créant un effet visuel peu rassurant.

Cette personne n'était rien d'autre qu'une enfant dans un pitoyable état. La peau recouverte de cendres et de blessures, et ses vêtement en disaient long sur le chemin que cette petite avait du traverser. Taiga s'arrêta un instant, face à elle du haut de son cheval, sans prononcer le moindre mot. Elle plongea son regard dans celui de la petite, et ne vit pas cette étincelle qu'avaient les enfants, mais plutôt de sombres pensées, sans doute des choses qu'elle n'aurait pas du vivre auparavent.

Taiga descendit du cheval, et on ne voyait sous sa capuche que son menton ainsi que le reflet doré de ses yeux. Elle lui tendit la main, toujours sans rien dire, puis enleva sa capuche.

 
- Je ne veux pas savoir ce qui t'es arrivé. Mais tu ne devrais pas rester seule.

Il y eut un autre silence. Seul le souffle de Yakuru se faisait entendre.

- Viens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saigyouji Sakuya



Messages : 75
X.P : 100
Date d'inscription : 14/02/2014

Feuille de personnage
P.V:
25/25  (25/25)
Équipement:
Niveau: 11

MessageSujet: Re: Perdue dans les cendres   Lun 17 Fév - 20:40

Sanae avait continuée sa route sans réellement savoir où elle aller. Elle était totalement perdue, en fait, tout autour d'elle n'était plus que du noir. Dans son esprit, c'était un océan de ténèbres et d'incertitudes, propre à celui qui a perdu l'être aimé et ne sait plus où aller. La solitude allait maintenant être son seul ami, jusqu'à ce qu'elle meurt de fatigue, de faiblesse, ou d'un animal sauvage qui l'aura trouver là. Mais elle ne souhaitait pas mourir. Elle devait d'abord faire... quelque chose pour la mort de ses mères. Elle ne savait pas quoi, elle ne savait toujours pas pourquoi elle avait cette envie, mais elle devait le faire.

C'était sans espoir. Elle tomba à nouveau à genoux, la tête en arrière vers le ciel, laissant ses bras pendues sur le côté de son corps, comme s'ils n'étaient plus vivants. La jeune fille aux cheveux verts ferma les yeux, c'était effroyable cette sensation. Son estomac grogna, mais elle n'y fit pas attention. Après tout, peut être allait-elle mourir là, seule dans ce désert de cendre. Personne ne le saurait, personne ne saurait jamais les horreurs qu'elle a vu et subit. Elle vit un corbeau volait dans le ciel. Ces volatiles noirs pressentaient-ils déjà sa mort ? Allait-elle avoir le droit de s'allonger et de laisser le peu de vie qui l'habitait la quittait ?

Un hennissement noir résonna au loin. Quelqu'un, ici ? Un cheval perdu, sûrement, aucun espoir. Mais elle baissa les yeux en direction du bruit. Une monture pour ainsi dire terrifiante se dirigeait vers elle. Son esprit divaguait. Sur ce cheval, une personne drapée dans sa cape noire. La Faucheuse était là pour elle. Ainsi elle n'aurait jamais l'occasion de faire quelque chose pour ses parents. Le cheval s'approchait, s'approchait. Puis il s'arrêta face à elle, et son cavalier la dévisagea. Sanae lui lança un regard à la fois triste et... elle ne connaissait pas le deuxième sentiment, si c'en était un. Puis le cavalier posa pied à terre, continuant à la fixer. Elle lui tendit ensuite la main. Et son visage apparut.

Le visage magnifique d'une jeune femme, mais au regard doré tranchant comme le froid de la faux de la mort. Le corbeau était sur son épaule. Tout la faisait vraiment passer pour une émissaire de l'au-delà. Sanae regarda la main de la femme, tout en l'écoutant, puis baissa la tête. Elle eut tout juste la force de lâcher quelques mots, qui formèrent une phrase qui était une question. Une question qu'elle risquait de se poser un grand nombre de fois.


Vous êtes là pour me tuer ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taiga
Modérateur


Messages : 44
X.P : 958
Date d'inscription : 13/02/2014

Feuille de personnage
P.V:
126/126  (126/126)
Équipement:
Niveau: 72

MessageSujet: Re: Perdue dans les cendres   Lun 17 Fév - 20:52

Lorsqu'elle entendit sa voix, la petite paraissait plus faible qu'elle n'en avait l'air, mais la question de cette jeune fille arracha un sourire interieur à Taiga. Elle ne saurait l'interpreter qu'autrement qu'une forme de compliment, du moins cela peut etre relatif. Elle replia les doigts de sa main tendue et la fit redisparaître sous sa cape noire.
Taiga observa une fois de plus la fillette, elle était tâchée de sang, ce qu'elle n'avait pas remarqué au premier abord. Si elle devait parler de mort aussi spontanément, c'est qu'elle avait surement du y faire face d'une manière où d'une autre.
Avec une voix calme, elle lui répondit.

- Dans l'état ou tu es je n'en ai pas besoin.

Elle ne retendit pas la main, elle attendit simplement de voir ce que la fillette ferait ou dirait. Assez curieuse de savoir ce que cette petite pouvait avoir en tête, et comment elle avait pu se retrouver dans un tel état physique sans rien avoir sur elle qui pourrait la sauver de sa mort qui était quasi certaine si Taiga ne l'avait pas trouvé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saigyouji Sakuya



Messages : 75
X.P : 100
Date d'inscription : 14/02/2014

Feuille de personnage
P.V:
25/25  (25/25)
Équipement:
Niveau: 11

MessageSujet: Re: Perdue dans les cendres   Mar 18 Fév - 7:32

Un renfilement caractéristique des larmes qui coulent échappa à Sanae. Alors comme ça elle faisait autant l'impression d'être si pitoyable et perdue ? Elle nettoya les larmes qui coulaient à nouveau de ses yeux avec le dernier bord -à peu près en état- de sa manche. Elle pleurait même de malheur de ne pas pouvoir être chassée de sa tristesse par le plus simple des échapattoires. Tant pis, de toute façon, que pouvait-elle faire d'autre ? Cette femme qui lui faisait face était la seule présence humaine qu'elle voyait depuis de nombreux jours.

Sanae se releva, mais ne prit même pas la peine de retirer la cendre de ses vêtements. De toute façon, on voyait sa peau en dessous en certain endroits maintenant. Elle regarda les yeux de la femme qui n'était pas si effrayant que ça, quand on y faisait attention. Ils contrastaient même parfaitement avec son visage d'ange. Elle ne savait pas pourquoi, mais cela lui réchauffait presque le coeur. La jeune adolescente finit par tomber sur la femme en s'attrapant à ses vêtements. Puis elle se lâcha, elle n'en pouvait plus.


Ils ont tués mes parents ! Ils m'ont tout pris ! J'en ai assez ! Je veux mes mamans !!!

Et elle tomba à genoux en plongeant sa tête dans les vêtements de la femm. Après tout, qu'en avait-elle à faire ? Même pire, si elle était là pour la tuer, que ce soit en tant que Faucheuse ou femme de Tonel à sa poursuite, maintenant elle savait. Alors comme elle n'était plus à ça près, elle finit par continuer.

Ils ont voulu me tuer moi aussi... Mais je me suis enfuie. Puis ils m'ont rattraper. Ils m'ont tirés les cheveux, ils m'on frapper. Ils voulaient me tuer. Ils disaient que j'étais une hérétique, une maudite. Ils voulaient ma mort comme ils ont tués mes parents.

Elle pleura un grand coup, des cascades glissant sur ses joues. Puis elle releva la tête d'un seul coup vers elle et laissa échapper encore ses sentiments.

Qu'est-ce que je peux faire ?! Je veux qu'ils meurent ! Mais ils veulent tous me tuer, eux aussi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taiga
Modérateur


Messages : 44
X.P : 958
Date d'inscription : 13/02/2014

Feuille de personnage
P.V:
126/126  (126/126)
Équipement:
Niveau: 72

MessageSujet: Re: Perdue dans les cendres   Mar 18 Fév - 20:30

La petite sans doute à bout de nerfs s'aggripa au bas de son kimono et se mit à pleurer toutes les larmes de son corps. Taiga ne réagit pas face à cette réaction à laquelle elle ne s'attendais pas forcément, mais en y pensant un peu plus il est normal qu'une enfant ait du mal à supporter ce genre de choses. Elle écouta ce que l'enfant peinait à prononcer entre ses larmes, il sembleraient que des gens voulaient sa mort, ce qui expliquait donc pourquoi elle était ici, à errer, seule sans vivres et dans une tenue pareille.

Mais pourquoi en vouloir à une petite ? A la voir pleurer elle semble plus faible et innocente qu'autre chose, mais après tout ce n'était pas à elle de juger. La seule chose qu'elle pouvait se permettre de juger c'était de la laisser mourir ici, ou non. Mais la notion de vengeance interpella davantage Taiga, elle savait ce qu'était que cet affreux sentiment, ce sentiment qui fait naître une haine sans pareille dans l'esprit d'une personne blessée. Tout le monde à droit de vouloir faire payer le mal subit aux personnes qui ont causé une telle rancoeur.

Taiga remit sa capuche, se détacha de la jeune fille et remonta sur son cheval. Elle attendit un instant que l'enfant se calme et lui tendit la main pour l'aider à grimper sur son tenebreux déstrier.


- Personne ne te tuera sans mon autorisation.

Puis elle essaya de rassurer la jeune fille d'une manière plus ou moins humouristique.

- Sauf s'ils sont suicidaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saigyouji Sakuya



Messages : 75
X.P : 100
Date d'inscription : 14/02/2014

Feuille de personnage
P.V:
25/25  (25/25)
Équipement:
Niveau: 11

MessageSujet: Re: Perdue dans les cendres   Mar 18 Fév - 20:46

Sanae avait donc exprimée clairement ses intentions, mais elle ne savait toujours pas si c'était lié à ce sentiment horrible qui la rongeait où à la tristesse d'avoir perdue ses parents. Elle se sépara de la femme en noir et lui tourna le dos, après tout, qu'en avait-elle bien à faire ? Peut être allait-elle reprendre sa route et la laissait mourir, peut être allait-elle lui briser le cou parcequ'elle l'agaçait. Oui, briser le cou comme un lapin. C'est ça, elle était un lapin, un lapin pourchassé par plein de chasseurs. Alors elle ne pourrait compter que sur d'autres lapins pour s'en tirer. Non, même les autres lapins, ça n'était pas une bonne idée, puisque s'ils se faisaient attraper, elles seraient tuées avec eux.

Le coassement du corbeau l'extirpa de sa métaphore animalière. Elle se retourna vers la femme qui était montée sur son cheval et qui lui tendait à nouveau la main. Elle lui proposa une sorte de protection. Qui était-elle pour vouloir ainsi -et pouvoir- lui proposer ceci ? Une femme puissante ? Son visage ne lui disait vraiment rien en réalité. Aussi, elle regarda cette main tendue et interpella le regard de la blonde avec le sien plus curieux. Un petit bruit s'échappa de sa bouche.


Kyun ?

C'était un petit bruit qu'elle avait acquise de ses mères, et qu'elle disait de temps en temps. Maintenant il n'avait plus vraiment aucun sens, mais il était sortit tout seul, à l'instinct. Après quoi elle entendit la phrase de la femme qu'elle devina être drôle, car un sourire s'était dessiné sur ses lèvres. Sanae ferma les yeux en affichant le sien. Très léger, encore marqué par les rides de la tristesse, mais il était là. Elle souriait pour la première fois depuis des jours. Et elle continua même la phrase de la femme.

Oui, comme des chasseurs chassant un ours !

Elle se releva toujours sans prendre la peine d'essuyer ses vêtements et attrapa la main de la femme pour monter sur le cheval. Les dernières forces que sa lumière revigorante lui avait attribués disparurent d'un seul coup dans cet effort monstrueux pour elle, le cheval étant grand et elle ayant l'estomac vide. Alors sitôt qu'elle passa sur le dos de la monture, elle s'écroula presque sur sa cavalière, s'attrapant à grand peine à sa cape.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taiga
Modérateur


Messages : 44
X.P : 958
Date d'inscription : 13/02/2014

Feuille de personnage
P.V:
126/126  (126/126)
Équipement:
Niveau: 72

MessageSujet: Re: Perdue dans les cendres   Mar 25 Fév - 20:15

Les deux demoiselles se mirent en marche, en direction de Shoan et de son port. Taiga pensait à plusieurs choses à la fois, était-ce une bonne idée d'avoir aidée cette petite ? Elle allait sûrement lui apporter de nouveaux ennemis, ce qui fait des alliés de moins. Ses sourcils se froncèrent puis ses pensées s'approfondirent, elle laissa Yakuru les diriger, tout droit, vers des terres plus vertes aux arbres dont les pétales commençait à recouvrir le sol.

Un bruit d'estomac ? C'était bien ce que venait d'entendre Taiga à l'instant, puis elle se rendit compte, qu'elle en avait presque oublié l'état de l'enfant. Elle jeta un oeil derrière son épaule puis prit un des sacs accrochés à la selle de Yakuru. Elle l'ouvrit. A l'interieur se trouvaient des restes de charcuterie, du pain, des biscuits secs dont les miettes écrasées se battaient en duel au fond et quelques fruits et une gourde. Ce serait sans doute assez pour la petite qui se tenait à sa cape comme si sa vie en dépendait. Mais avant de lui donner le sac, pour être sûre d'avoir toute son attention, elle jeta un regard dans sa direction.


- Ce que tu as vécu et vu à du être très difficile pour une gamine de ton âge. Tu ferais mieux d'essayer d'oublier et de refaire ta vie. Un enfant ne devrait pas avoir à vivre de telles choses une fois de plus. Je peux te déposer ou tu pourrais te sentir en sécurité.

Elle attendit un peu, le temps de lui laisser réfléchir.

- Ou alors, tu restes avec moi, et je te formerais et protègerais jusqu'à ce que tu sois assez forte pour te venger toi même. Mais saches que la haine ne fait qu'engendrer la haine. Et il en va de même pour la vengeance.

Aussitôt sa proposition faite, elle lui tendit le sac de nourriture.

- J'aime bien manger. J'ai toujours de quoi avec moi. Sers toi, mais les carottes sont pour le cheval. Tu pourras lui en donner si tu veux.

Les sourcils de Taiga se froncèrent. Depuis quand se comportait-elle ainsi avec les enfants ? Sans désormais prononcer le moindre mot pour essayer de détendre l'atmosphère la jeune femme se tût et continua la route.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saigyouji Sakuya



Messages : 75
X.P : 100
Date d'inscription : 14/02/2014

Feuille de personnage
P.V:
25/25  (25/25)
Équipement:
Niveau: 11

MessageSujet: Re: Perdue dans les cendres   Mar 25 Fév - 20:31

Sanae laissait la cavalière dirigeait sa monture au hasard de ses intentions. Elle n'en avait cure de toute façon, elle savait juste qu'elles avaient l'air de s'éloigner de Tonel, et c'est tant mieux. C'est tout ce qui comptait pour elle pour l'instant. Sa survie et s'éloignait de Tonel. Même si elle devait la suivre jusqu'au bout de Pandore et faire des choses qu'elle n'avait pas l'habitude de faire, elle était prête même à ça. Mais son esprit défaillait. Elle se sentait partir. Elle se sentait faible. Elle n'avait plus de force. Son estomac grogna à la mort. Ou plutôt à la faim. Ses yeux se fermèrent, mais elle eut la force d'entendre la voix de la femme.

Elle la dévisagea et écouta ses propositions. Se refaire une vie, ou partir avec elle. Elle la proposait de la suivre ? Sanae n'avait même pas la force de comprendre ses propos dans l'immédiateté. Par contre, elle considéra autrement le sac de nourriture qu'elle lui proposa après ses paroles. La jeune fille aux cheveux verts dévisagea le contenu et écouta. Oui, elle avait faim. Et oh oui, elle aimerait bien donner des carottes au cheval, même si là tout de suite, il lui faisait un peu peur. Peut être avec le temps arrivera-t-elle à s'approcher plus facilement plus tard ?

Elle regarda l'intérieur du sac et plongea sa main dedans pour un sortir une pomme. Elle adorait ce fruit. Elle avait un pommier dans son jardin avant. Sa mère lui faisait souvent des tartes aux pommes. Elle dévisageait la pomme et commença à verser des larmes en la serrant fort sur elle. En fait, ce refaire une vie n'était même pas une option.


Il ne me reste plus rien. Ils m'ont tout pris. Ils ont tués mes parents. Ils ont sûrement brûlés ma maison. Je n'ai plus nul part où aller. Je... ne peux pas me refaire une... vie.

Elle croqua dans la pomme et la dégusta comme une affamée. Rapidement, elle n'en laissa que le trognon. Ensuite, elle prit un morceau de pain, qu'elle engouffra tout aussi vite et de manière malpropre avec une maigre tranche de jambon. C'était maigre, mais c'était largement plus que ce qu'elle avait mangée jusque là. Elle toussa même car elle avait manquée de s'étouffer à manger si vite. Reprenant son calme, elle laissa le silence s'installer. Mais quelque chose la perturbait. Elle se tenta à une question envers la femme.

Tout à l'heure, vous avez parler de haine et de vengeance. Qu'est-ce que c'est ?

Jusque là, elle n'avait jamais eu de mauvais sentiments, de mauvaises intentions. Elle était toujours à l'écart des autres, mais elle ne s'en souciait guère, du moment qu'elle était avec ses mères. Elle n'a ainsi jamais entendue ses mots, ni d'autres encore. Elle n'en connaissait donc encore moins le sens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taiga
Modérateur


Messages : 44
X.P : 958
Date d'inscription : 13/02/2014

Feuille de personnage
P.V:
126/126  (126/126)
Équipement:
Niveau: 72

MessageSujet: Re: Perdue dans les cendres   Ven 28 Fév - 19:32

Ainsi la petite n'avait réellement d'autres choix, selon ses propos, que de la suivre pour pouvoir esperer rester en vie d'une manière ou d'une autre, même si une partie d'elle venait de s'envoler en fumer. Son enfance, sa joie et sa naiveté (enfin, quoique) semblaient avoir définitivement disparu, du moins pour l'instant. Taiga observa la petite dévorer la pomme, qui avait manqué plusieurs fois de s'étouffer lorsque l'on observait la vitesse à laquelle elle s'empressait de la manger.

Quelques instants plus tard la jeune fille semblait reprendre calmement ses esprits et reposa une question à l'Ombre Noire. Une question à laquelle elle ne s'attendait pas vraiment. Cette enfant ne connaissait pas la définitions des mots haine et vengeance. Mais à défaut de ne pas connaitre les mots, elle devait en avoir fait l'experience. Taiga réfléchit un court instant avant de lui répondre.


- C'est simple. La haine c'est ce que tu as ressenti quand tu as vu que tes parents étaient mort et que tu as vu qui les à tuer. Tu as envie de leur faire payer ce qu'ils ont fait non ? Tu veux leur faire subir les mêmes souffrances qu'ils t'ont affligé à ce moment là? Si oui, c'est ça, la vengeance.

Puis elle laissa la petite réflechir, puis par le même occasion réfléchir sur sa décision.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saigyouji Sakuya



Messages : 75
X.P : 100
Date d'inscription : 14/02/2014

Feuille de personnage
P.V:
25/25  (25/25)
Équipement:
Niveau: 11

MessageSujet: Re: Perdue dans les cendres   Ven 28 Fév - 19:49

Elle regardait la femme avec un air à la fois curieux et attentif. C'était curieux, si on l'avait regardé dans les yeux à ce moment là, on aurait vus des choses qu'on ne devrait jamais voir dans les yeux d'un enfant. Plus la femme parlait et plus Sanae comprenait. Ce sentiment qu'elle ne connaissait pas. Cette sensation qu'elle ressentait. Tout cela c'était de la haine et de la vengeance ? De la haine envers le peuple de Tonel. L'envie de vengeance. Tous les massacrer. Les pourchassées et les exterminés, les tailladés, les étouffés, les massacrés. Les battre à la mort, les poignardés et les broyés. Les étranglés et les empalés. Les abattre et les exécutés. Tous sans exception. Elle ferait ça pour ses parents. Pour que le lapin noir qu'elle était extermine tout les chasseurs qui la pourchasse. Un petit sourire accompagné d'un rire peu conventionnel pour un enfant lui échappa.

Alors c'est ce que je vais faire. Me venger de Tonel, de tout le monde. Je veux... je vais tous les tuer. Absolument tous ! Je n'en épargnerais aucun !!! Je vais tous les massacrer !!! Et seulement, seulement lorsqu'ils seront tous mort, comme ils ont massacrés toute ma famille, seulement à ce moment là, je m'arrêterais.

Oh oui, elle en riait. Elle en riait d'un rire fou qui lui échappa sans qu'elle en ait conscience. La germe de l'idée était plantée dans son esprit. Ces idées qui tel un virus, ne se soigne pas, résiste, ne s'oubli jamais et finalement, obsède. Oui, elle n'aurait de cesse que lorsque ses mères seront vengées et qu'elle marchera sur les corps brisés et sans vie de ses victimes. Mais pour cela, elle devait devenir forte. Elle regarda à nouveau la cavalière et lui posa encore une question.

Si je reste avec vous... Je pourrais venger mes mamans ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taiga
Modérateur


Messages : 44
X.P : 958
Date d'inscription : 13/02/2014

Feuille de personnage
P.V:
126/126  (126/126)
Équipement:
Niveau: 72

MessageSujet: Re: Perdue dans les cendres   Mer 5 Mar - 16:20

Taiga observait la petite qui semblait avoir comprit ce qu'elle venait de lui expliquer, la vengeance et la haine. Des mots bien sombres en soi. Des mots qu'elle avait pu mettre sur les sentiments de la gamine qui l'accompagnait. Peut être aurait-il été mieux qu'elle ne lui explique pas, mais en grandissant ces affreux souvenirs auraient surement prit le dessus, et le résultat serait le même, la petite se vengerait. Elle se mit à rire, d'une manière de rire qui n'était pas inconnue à la femme.

- Tu as donc fait ton choix. Tu pourras venger tes mamans, mais ce n'est pas pour tout de suite. Tu devras être patiente.

Taiga avait d'autres plans en tête, à commencer par retrouver ses pirates et aller à mandrosa. Elle avait besoin de beaucoup d'argent pour mener à bien ses projets, aussi compliqués soient-ils à réaliser. Par la même occasion elle pourrait former la petite pour qu'elle puisse savourer sa vengeance elle même, même si Taiga prendrait sûrement part aux fêstivités. Rien que cela fit sourire la jeune femme, les années ayant passé, les ténèbres avaient définitivement rongé son âme.

- Le destin t'a gâté jeune fille. Pour se venger et se battre, l'Ombre Noire sera ta meilleure alliée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saigyouji Sakuya



Messages : 75
X.P : 100
Date d'inscription : 14/02/2014

Feuille de personnage
P.V:
25/25  (25/25)
Équipement:
Niveau: 11

MessageSujet: Re: Perdue dans les cendres   Mer 5 Mar - 19:12

Sanae était contente. Oh oui elle était contente. Mais elle n'était pas contente comme quand un enfant reçoit un cadeau ou un gâteau. Non, elle était contente comme un enfant allait maltraiter un insecte, arracher une par une les ailes d'une mouche, par exemple. Alors elle allait assouvir sa vengeance et faire payer à tout les habitants de Tonel la chasse qu'ils ont fait d'elle et de toute sa famille. Ce qu'ils avaient appelés ''magie'' serait l'instrument de sa vengeance et de sa colère. Puisse-t-elle hanter jusqu'à leur rêves comme eux ont hantés les siens tant de nuits depuis ce jour tragique. Et la femme qui était avec elle aller l'y aidait. Elle deviendra forte, suffisamment plus forte pour tous les massacrer.

Mais pas tout de suite.

C'est ça que lui avait dit la femme. En un sens, elle était déçue. Elle aurait aimée le faire tout de suite. D'un autre côté, comme elle se l'était dit, retourner tout de suite à Tonel avec son peu de force n'aiderait pas. Elle n'aimait pas l'idée d'attendre, mais elle s'y fit. Elle prendrait lentement le temps de tout calculer, de tout prévoir pour les harceler à la mort. Et le petit lapin noir qu'elle était finirait par tous les regardait de haut, dominant leurs corps sans vie. Oh oui, elle en fantasmait déjà. Un sourire cruel s'afficha sur son visage.


D'accord madame, j'attendrais.

Puis elle se concentra sur le nom de l'Ombre Noire. Il lui disait vaguement quelque chose. Ses mères en avait parlé une ou deux fois, mais quand Sanae arrivait, elle se taisaient immédiatement et partaient sur un autre sujet. Elles n'ont jamais voulu lui dire pourquoi. Pour l'heure ce n'était pas le plus important. Elle se contenterait de l'appeler comme ça et elle avisera bien plus tard. Après tout, ce n'était pas si urgent, du moment qu'elle l'aidait à se venger. C'est tout ce qui comptait. Un frisson parcourut alors subitement son corps. C'est vrai qu'elle n'avait que des loques sur elle. Mais la chaleur de l'idée de vengeance l'aidera à tenir suffisamment longtemps. Une question brûlait à ses lèvres. Finalement, elle la posa, elle ne pouvait attendre d'en savoir plus.

Madame l'Ombre Noire... Comment devient-on assez fort pour ce venger ? Mais surtout, où allons-nous maintenant ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taiga
Modérateur


Messages : 44
X.P : 958
Date d'inscription : 13/02/2014

Feuille de personnage
P.V:
126/126  (126/126)
Équipement:
Niveau: 72

MessageSujet: Re: Perdue dans les cendres   Mer 5 Mar - 19:58

La patience est une vertu et cette petite avait l'air de l'être. Taiga appréciait, au moins elle ne lui causera pas de problèmes. La petite lui demanda également comment devenir assez fort pour se venger, et également la direction que l'on prenait...
<< Bon après tout elle reste une enfant, hein...>> soupira interieurement Taiga.


- Je t'apprendrai les bases du combat, petite. Lorsque tu auras appris suffisament, tu t'entraineras avec mes compagnons. Puis ne t'en fais pas, il y aura plein de personnes qui nous serviront à évaluer tes futures capacités au combat. Hahaha !

Taiga afficha un sourire, puis regarda la petite.

- J'espère que tu n'as pas peur des bandits et des pirates, gamine. Nous allons à Mandrosa, mais nous ferons une escale à Shoan pour te remettre sur pieds.

Les deux filles se dirigeaient en effet vers Shoan, la forêt apparaissant non loin de l'endroit ou elles se trouvaient. La route fut un instant silencieuse, Néron se mit à battre des ailes et se mit à picorer l'épaule de sa maîtresse. Taiga prit les miettes de pain trainant dans le fond de son sac de nourriture.

- Tiens mon beau. Puis son regard se dirigea vers la petite. Mais saches qu'en échange de mon aide, tu devras aider aussi. Sur le navire tu aideras mes hommes aux corvées. Je ne veux pas de tire-aux-flanc dans mon équipage, enfant ou pas.

Ainsi, elle testait la petite pour savoir si effectivement, elle s'averait aussi obéissante qu'elle le paraissait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saigyouji Sakuya



Messages : 75
X.P : 100
Date d'inscription : 14/02/2014

Feuille de personnage
P.V:
25/25  (25/25)
Équipement:
Niveau: 11

MessageSujet: Re: Perdue dans les cendres   Jeu 6 Mar - 18:26

Sanae écoutait tout ce que lui disait l'Ombre Noire. Elle lui disait qu'il faudrait sûrement aider. Cela lui rappelait quelque chose. Quand ses parents étaient encore vivants, Sanae ne perdait jamais de temps pour aider, cela ne la dérangeait jamais et lui faisait même très plaisir. Elle a toujours été une jeune fille serviable et aimable. Ça avait pour effet de quelques fois attirés les brimades des autres, mais comme elle le disait d'habitude, tant qu'elle avait ses mamans...

Aussi elle observait le paysage autour d'elle. Bon, toujours le même depuis le début, aucun changement, monotonie et cendres partout. Par contre, quand la femme parla de Shoan et Mandrosa, Sanae essayait de s'imaginer à quoi pouvait ressembler de telles paysages. Elle n'avait connut que Mayissa, rapidement Coluo, et bien évidemment Tonel. Même si la ville était belle, il fallait le reconnaître, ce n'était plus le genre de paysage qu'elle aimerait regarder aujourd'hui.

Alors elle hocha simplement la tête et eut même la force de hausser les épaules. Mouvement qu'elle avait perdue l'habitude de faire avec toute la faiblesse qu'elle avait accumulée. Elle se contenta donc simplement de dire :


D'accord, je sais cuisiner, faire le ménage... Oh et aussi... Quand je me suis défendue, les gens ont voulus me tuer, ils ont parler de magie. Ils disent que je suis une Mage. Je ne sais pas encore ce que c'est la magie. Mais je crois que ça pourrait aider, non ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taiga
Modérateur


Messages : 44
X.P : 958
Date d'inscription : 13/02/2014

Feuille de personnage
P.V:
126/126  (126/126)
Équipement:
Niveau: 72

MessageSujet: Re: Perdue dans les cendres   Jeu 6 Mar - 20:20

- Très bien, dans ce cas je pourrais prendre soin de toi en retour.

Cette petite semblait avoir été bien élevée, malheureusement pour elle, ses parents lui ont été enlevés et elle ne pourra plus jamais retrouver la sérénité dans laquelle elle vivait auparavant. Taiga avait assassiné sa mère de sang froid, par pure vengeance, et c'est à ce moment là qu'elle avait compris que la vengeance ne ferait qu'engendrer d'avantage de haine créant ainsi un cercle vicieux. Elle aurait préféré lui éviter ça, à cette gamine.

Puis elle entendit la petite rajouter quelque chose concernant la magie. Elle affirma que les personne l'ayant attaquée se sont rendus compte qu'elle utilisait de la magie.


- Ainsi donc tu es une mage... Tu sais quel élément tu maitrises ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saigyouji Sakuya



Messages : 75
X.P : 100
Date d'inscription : 14/02/2014

Feuille de personnage
P.V:
25/25  (25/25)
Équipement:
Niveau: 11

MessageSujet: Re: Perdue dans les cendres   Jeu 6 Mar - 20:41

Elle écoutait la réponse de la femme avec toute l'attention qu'elle pouvait donner dans son état. Elle apprécia l'idée qu'elle prendrait soin d'elle aussi. Sanae considérait toujours qu'en un sens, la gentillesse se rendait, comme lui avait appris ses parents. C'est aussi une des raisons pour laquelle elle n'avait jamais compris ce qu'on leur avait fait et surtout pourquoi. Mais elle continua à écouter et finalement entendit la réponse à sa question qui l'intriguait le plus.

Mages ? C'est comme ça qu'on appelle ces gens ?

Puis elle se plongea dans ses souvenirs afin d'essayer de répondre à la question de la femme. Un élément ? Comme le feu ou le vent ? Sanae n'en avait aucune idée. Elle eut beau se creuser la tête, elle ne savait pas. Enfin si, la seule chose qu'elle savait, c'était cette lumière revigorante qu'elle arrivait à utiliser quelques fois. Alors elle y repensa et en conclut que c'était peut être ça. Mais rien n'en était pour autant plus sûr.

Je ne sais pas. Mais quand j'étais affaiblit, une lumière m'entourait et me redonner mes forces. Et j'ai tuer un des hommes qui voulait ma mort avec comme une lumière, pareil...

Bon, autant dire ce qu'il en était, alors après avoir annoncé ces quelques exemples à la femme, Sanae réfléchit, mais non, elle ne voyait pas d'autre alternatives possibles. Alors elle répondit.

En fait je crois que je suis de la lumière. Ça doit être ça.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taiga
Modérateur


Messages : 44
X.P : 958
Date d'inscription : 13/02/2014

Feuille de personnage
P.V:
126/126  (126/126)
Équipement:
Niveau: 72

MessageSujet: Re: Perdue dans les cendres   Sam 8 Mar - 16:06

La petite eut l'air de reflechir intensément, puis elle finit par avoir deviné quel était son élément en se rappelant de comment elle avait pu se battre contre ceux qui ont attaqué sa famille. De la lumière. Une mage de la lumière. Elle n'en avait rencontré que très peu jusqu'ici, c'est une magie assez particulière mais qui a son charme. Elle porta sa main au menton pour réfléchir, mais si, elle avait rencontré une pleurnicheuse inutile autrefois, elle savait faire de la magie, avec de la lumière.
Taiga se tourna vers la petite et fit la grimace, décidément elle n'était bonne qu'à recueillir des gamines. Mais celle-ci pourrait sans doute lui être utile, et ne semble pas avoir peur de se battre. Peut-être que cette fois c'était la bonne.


- D'accord, je vois. On verra ça dès que tu te seras reposée. Mais avant, accroche toi.


Taiga se mit à faire claquer les rennes ainsi que les talons pour faire partir son destrier au galop.

- YAAAAAH !  Allez Yakuru, on va bientôt arriver à Shoan !

Yakuru partit au galop, faisant retentir le bruit de ses sabot frappant violemment les terres mortes de ces plaines.

[Quitte les plaines]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Perdue dans les cendres   

Revenir en haut Aller en bas
 
Perdue dans les cendres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une Ame perdue dans la forêt de Cendre [Pv Nuage de Cendres]
» Petite virée dans le Canyon [libre]
» NALA CANICHE ABRICOT F 13 ANS PERDUE DANS LE 34
» Perdu dans le désert !
» Event RP's en folie #5 – Perdu dans les bois !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pandore History :: Pandore :: Terres Mortes de Coluo :: Plaines cendrées-
Sauter vers: