AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les Personnalités

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Freyla
Admin
avatar

Messages : 241
X.P : 1039
Date d'inscription : 12/02/2014
Age : 23
Localisation : Forteresse de solitude

Feuille de personnage
P.V:
132/132  (132/132)
Équipement:
Niveau: 77

MessageSujet: Les Personnalités   Mer 19 Fév - 20:40

~Loïcus, Roi d'Awarennor~

Le défunt souverain d'Awarennor.

Fils du précédent roi d'Awarennor, Loïcus monta au trône à l'âge de 25 ans, à la mort de son père. Très rapidement, Loïcus prit son royaume en main et ce, avec une facilité relativement impressionnante pour son âge.

Durant la période princière de Loïcus, celui-ci suivit une éducation militaire, culturel et philosophique. Elève prometteur mais un peu distrait, il passait la plupart de son temps libre à manier les mots auprès des scribes du royaume. Loïcus mettait un point fort à utiliser les mots plutôt que l'épée pour combattre, ce qui n'empêche qu'il était un redoutable adversaire.

Après sa montée au trône, Loïcus utilisa ses connaissances afin de rendre la vie de son peuple plus agréable qu'elle ne l'était. Il augmenta ainsi la fréquence des patrouilles de Chevalier, et diminua la dureté des impôts demandé par la dîme mensuelle. Loïcus sait qu'un peuple heureux est un peuple qui travaille bien.

Loïcus écoute toujours attentivement les conseils de ses seconds, et plus particulièrement de son champion et amis, Bartel Pastalia. Le Chevalier est comme le bras armé du roi, et là où Loïcus parle, son champion combat à sa place.

Après avoir vaillamment défendu les frontières de son Royaume des Forces Obscures venues de l'Ouest, Loïcus conclue au sacrifice pour permettre à Pandore d'être sauvé de ce fléau. Il parvint à faire se replier les troupes de la Grande Alliance, et les armées noires d'Érimos vinrent se heurter aux remparts de la capitale d'Awarennor. Le siège dura, mais Loïcus jamais ne faiblit. Alors même que les remparts étaient pris d'assaut par les soldats en armures noires, Loïcus défia leur chef dans un duel à mort qui s'ensuivit jusqu'au haut des murs. Luttant avec toute ses forces, le souverain parvint à précipiter son adversaire pour aller se briser en bas de ses murailles. Mais une attaque fatale du seigneur de guerre noire eut raison du souverain, qui s'éteignit peu après.

Bartel Pastalia, Champion d'Awarennor

Le champion d'Awarennor est un Chevalier hautement populaire auprès du peuple et très adroit à l'épée, un homme à l'honneur exemplaire. Il sert le roi depuis sa montée au trône, et connait mieux que quiconque ce dont il est capable.

La carrière militaire de Bartel commence dès son enfance. Comme tout Chevalier, il suivit une éducation poussé en art militaire et de la parole, et commença son service auprès des Éleveurs du royaume. Sa montée en grade le propulsa rapidement au rang de Chevalier.

Ce qui le rend aussi populaire, c'est ce qu'il a fait une fois Chevalier. Lors d'une patrouille qui tourna mal, il combattit à lui seul dix Hommes-Lézards pour défendre ses compagnons blessés durant le combat. Lorsqu'il revint au château, il portait ses quatre camarades sur le dos de son cheval et ne se permit de s'écrouler de fatigue qu'une fois que les Soigneurs les ai pris en charge.

Aujourd'hui, Bartel, devenu champion du roi, partage sa vie entre deux devoirs : son devoir militaire en protégeant Awarennor et son roi, et son devoir paternel, en éduquant seul sa fille, sa dernière mission étant la plus subtile.

Alors qu'il avait dirigé avec brio les troupes d'Awarennor de la Grande Alliance contre les Forces Obscures venues de l'Ouest, Bartel et son armée se replièrent au château sous ordre de son souverain. Il participa évidemment à la défense de la ville lors du siège final savamment calculé par son souverain, et dans la bataille, perdit un œil suite à son combat contre ses adversaires. Aujourd'hui, à la mort de son seigneur, sa lame n'attend plus qu'un nouveau roi à servir. On lui proposa de prendre la couronne, mais il refusa.

~Yamamoto, Empereur de Shoan~

Le très puissant Empereur de Shoan.

Si un mot pouvait qualifier cet homme, cela serait bien ''puissance''. Yamamoto est incontestablement le meilleur Samouraï que Pandore puisse porter en cette période. A tel point qu'il n'a pas de champion : c'est lui même qui ce charge de ce genre de travail.

L'ascension au pouvoir de Yamamoto est également à la hauteur de sa réputation. Fils légitime de l'Empereur le précédant, il se tourna très tôt vers une carrière militaire durant laquelle il apprit avec aisance la maniement des armes pour finalement provoquer son père en un duel rituel. La victoire fut brève et sans appel : l'ancien Empereur tomba K.O à la première attaque de son fils.

Ce qui le rend aussi populaire est peut être ce qui fait de lui l'Empereur le plus craint, si ce n'est le plus respecté de Shoan. Dans l'histoire de l'Empire, l'Empereur a toujours était un homme puissant mais vénéré de son peuple, et quoi de plus normal pour un peuple guerrier que d'avoir le meilleur des leurs en tant que dirigeant ?

Mais Yamamoto est aussi doublé d'un tacticien hors pair, d'une intelligence hors du commun. Aucun doute qu'il serait capable de gagner une bataille avec le moins de perte dans les deux camps. L'affronter et le défaire serait très difficile, car si son adversaire parvient à vaincre sa stratégie, il devra alors affronter un homme invaincus.

Lors du siège d'Awarennor, Yamamoto, qui savait Loïcus prêt à se sacrifier pour Pandore, vint en aide à son allié et précipita l'armée entière de Shoan vers Awarennor, qu'il dirigea personnellement. L'Empereur avait de plus autorisé les ingénieurs de Shoan à sortir les six derniers Chariots de Guerres restant, des machines de guerres ancestrales qui eurent raison de nombre des troupes obscures qui lui faisaient face. Mais à cause de cette décision, l'Empereur est aujourd'hui confronté à une crise au sein de son empire. En effet, des généraux jugent qu'il est grand temps pour l'Empire de retrouver sa gloire passé, et que la démonstration des Chariots de Guerres y suffiraient. De plus, ils connaissaient le secret de la poudre noire, qui permettrait la création d'armes encore plus puissantes. Mais Yamamoto et ses Samouraïs s'y refusent fermement, jugeant que l'équilibre et l'honneur des batailles en seraient perdues.

~Jaffar, Maître-Marchand de Seana~

Le plus éminent des quatre Maîtres-Marchands de Mandrosa.

Son histoire est une exception dans l'île de Mandrosa. Là où celle des autres marchand est basé sur le commerce (et plus ou moins les pots de vins), celle de Jaffar est basé sur la tromperie, la ruse, et les coups bas aussi nombreux que diversifié. C'est un homme malin et rusé, et sans doute celui qui possède le plus d'influence sur la Garde Jaguar de Mandrosa.

L'enfance de Jaffar explique peut être cette fâcheuse tendance à duper les gens. Tout petit, il a été abandonner à la rue par ses parents, car il était devenu une charge supplémentaire pour eux qui n'arrivaient déjà pas à joindre les deux bouts. Recueilli dans ses premiers mois par un marchand de passage, il apprit rapidement l'art du marchandage avant de partir de lui même tenter l'aventure à Mandrosa.

Son voyage sur la Mer de Yami rencontra un évènement pas nécessairement prévus. Son navire fut abordé par une bande de pirate qui épargnas sa vie pour une seule raison : le petit avait réussi à amadouer un des membres de l'équipage avec brio, et le capitaine jugeant le filon bon l'embarqua avec lui. Jaffar appris donc l'art de ''négocier'' des pirates.

Dix ans plus tard, Jaffar gagna sa liberté aux cartes pour enfin arrivé à Mandrosa. Là, il appliqua avec talent ses manières peu scrupuleuse de s'enrichir et monta rapidement un réseau de contact et de trafic qui le propulsa sans plus tarder aux rangs d'homme le plus riche et important de Mandrosa. Sa fortune fût telle qu'il acheta tout simplement toutes les boutiques de Seana, ce qui selon la tradition de Mandrosa l'amena au rang de Maître-Marchand.

Après la victoire de la Grande Alliance à Awarennor, Jaffar commença à perdre de l'autorité sur Mandrosa, grâce aux décisions commerciales très juste de Leoni et au soutien de Colombus de la création de l'Inquisition. Le Maître-Marchand le plus riche de l'île prépare ainsi une toute autre stratégie pour assurer son contrôle de la Confédération et le soutien de Mandrosa dans toutes les actions commerciales de Pandore.

~Bargus, Maître-Marchand de Mesena~

Le Maître-Marchand le plus populaire de l'île.

Bargus (aussi surnommé Barbe-Grise) est le plus populaire des Maîtres-Marchands de Mandrosa. Et pour cause : c'est le plus ancien, donc le plus aguerrit, des marchands de l'île ! Son expérience et son œil de marchand est à la hauteur de sa réputation, ainsi que sa manière, très particulière, de traiter les arnaqueurs et les fraudeurs.

La famille de Bargus est une des toutes première à avoir coloniser l'île, et tout explique ainsi sa forte connaissance de l'endroit et du commerce, dans lequel il vivait depuis tout petit. C'est auprès de ses frères et sœur plus vieux qu'il a apprit à compter et à écrire, et dès qu'il fut capable de tenir une plume, il se mit à commercer à son tour. Tous étaient impressionner par les performances remarquable du jeune Bargus, et son chiffre d'affaire dépassa très rapidement celui de ses parents.

A 18 ans, Bargus ouvrit sa propre boutique et s'imposa rapidement comme un incontournable de l'île. On dit que ses caisses se remplissaient tellement vite qu'il jetait les pièces en trop dans la rue. A 25 ans, il décida de passer la main à son frère aîné, déjà bien vieux, et installa non plus une boutique, mais tout un réseau qui engloba Mesena tout entière.

Il devint Maître-Marchand d'une manière particulièrement inédit, mais tout à fait possible : il acheta simplement sa place ! Les négociations entre Bargus et son prédécesseur durèrent une semaine, si ce n'est plus à en croire les officiers de la Garde Jaguar qui surveillait les deux hommes. Au final, Bargus acheta sa place au prix (très modique pour une telle charge) d'un million de pièces d'or.

À maintenant quelques jours de la retraite, Bargus ne saurait trouver un descendant capable de préserver Mandrosa de la crise financière qui se prépare. L'esprit vif et calculateur du Maître-Marchand a beau avoir devancé les autres sur cet évènement, il n'empêche qu'il n'a à ce jour pas trouver de personne digne de le remplacer. Et alors qu'il sent sa vie s'effacer petit à petit, il aperçoit l'ombre de rivaux se faufiler déjà dans sa ville.

~Colombus, Maître-Marchand de Lenebra~

L'homme le plus courageux de Mandrosa.

Colombus, connus pour son tempérament de feu et son entêtement commercial, est le marchand le plus courageux de Mandrosa. Il n'hésite pas à s'aventurer seul dans la jungle à la recherche de l'ingrédient qui fera de son prochain produit le produit incontournable du marché. Il possède un calme divin et un sang-froid à tout épreuve, digne des meilleurs guerriers de Pandore.

Née à Gandur, il se retrouvera à Mandrosa après un long périple dans les Jardins de Gandur, armés seulement de son courage et de son manuscrit où il y inscrit, aujourd'hui encore, chacune de ses ventes. Après avoir récolté une assez belle somme en revendant aux voyageurs de passage les armes trouvés sur son chemin, il parvint à se payer un navire pour parvenir à Mandrosa.

Là, il commença son exploration seul de l'île. Nul autre que lui même ne connait cette île par cœur, et on dit qu'il trouva même la cité légendaire d'Itza. Lorsqu'il revint à Tenostra, il portait sur lui nombre de plante, de pierre, d'ingrédient, ou de ressource rare, même une rarissime dent de Carnosaure, qu'il revendit à un prix incroyable. Encore grâce à l'argent accumulé, il acheta une boutique et s'y installa. La boutique était ouverte un mois sur deux, car c'est Colombus lui même qui parcourt la jungle pour renflouer son stock.

Ce courage sans borne était peut être la raison qui fit de lui le Maître-Marchand de Tenostra. Il surclassa tout ses concurrents dans le domaine, et comme le trône de Maître-Marchand de cette ville était libre depuis un moment, il lui suffit de le demander pour monter dessus et y siéger.

Colombus aida non seulement très largement à la victoire de la Grande Alliance, mais il contribua aussi en grande partie à équiper en protection la toute nouvelle Inquisition et ses membres. Cela n'a fait qu'augmenter ses bénéfices, mais par conséquence, menace l'équilibre de Mandrosa tout entier. Sa fortune commence à devenir telle que son influence sur le commerce et la Confédération Marchande menace quelque peu celle de ses autres collègues. Mais après tout, le commerce reste le terrain de la concurrence.

~Leoni, Maître-Marchand de Tenostra~

Le Maître-Marchand le moins reconnus de l'île

L'histoire de Leoni est loin d'être aussi impressionnante que celle de ses congénères. Fils d'une lignée de marchand qui occupait la place de Maître-Marchand de la ville de Lenebra depuis un long moment, il n'était reconnu que pour son goût incroyable pour les pierres précieuses et son immense connaissance du domaine.

Sa passion pour les pierres date de sa plus tendre enfance. Dans la boutique de ses parents, il s'occupait de classer les joyaux obtenus par taille et par couleur. Ses petites mains habiles et son sens aigu de l'observation lui permirent un jour de déceler une dizaine de fausse pierre sur une douzaine acheté. Fier de son fils, le père de Leoni lui offrit une première boutique, à savoir une bijouterie.

Leoni ne faisait pas nécessairement des performances commerciales hors-normes, mais sa sympathie et son art de l'éloquence attirait inévitablement la clientèle, et surtout la gente féminine de la ville, a qui il pouvait aisément trouver la bague ou le collier qui allait avec cette robe. Tellement qu'en fait, son père dût demander que la garde Jaguar surveille son fils, victime de menace de la part des maris jaloux.

Le trône lui parvint à l'âge de 35 ans, à la mort de son père. Leoni est tout de même toujours surveillé par deux hommes de la Garde Jaguar, à la volonté de son défunt paternel, et ceux même jusqu'à la salle du conseil des Maîtres-Marchands, même si aucun homme sur l'île n'oserait s'en prendre désormais à un des dirigeants de la confédération.

Leoni se démarqua grandement et prouva son efficacité lors de la bataille entre la Grande Alliance et les Forces Obscures venues de l'Ouest. Grâce à un plan commercial stupéfiant, il parvint à gagner le respect de ses semblables et à renforcer la position de Mandrosa dans le commerce mondial. Ce qu'il n'avait pas prévus, c'est la jalousie que cela pourrait lui attiser de la part des autres Maîtres-Marchands, qui restent malgré tout des concurrents.

~Essenia, 20ème Princesse Divinité~

Dame Essenia est la Princesse Divinité actuelle à Tonel. C'est une femme forte et déterminée, mais qui a sut rester enfantine et un peu naïve. Elle est très maladroite en conversation de par son éducation de château qui a fait qu'elle n'a jamais réellement entretenue de conversation avec des gens ''normaux''.

Comme toute ses prédécesseurs, Essenia a été enlever dès le berceau à ses parents pour devenir Princesse Divinité et n'a aucune idée de ce qu'il lui est arrivé, ni à ses véritables parents. Elle est persuadée depuis toute petite d'avoir toujours vécus dans le Grand Temple de la Divinité et qu'il a toujours été de son destin de gouverner Tonel.

Malgré son âge, Essenia dirige Tonel avec une main de fer et un amour de mère. Le peuple l'aime énormément, non seulement de par sa fonction, mais aussi grâce à son charisme unique. Si jamais quelqu'un attentait à sa vie, on peut être sûr que le peuple entier de Tonel serait prêt à prendre les armes pour se venger.

Essenia entretient une relation particulière avec le Chancelier actuel, car elle n'a jamais vraiment approuvée d'obéir à cet homme et à ses manières. Elle le considère plutôt comme un auxiliaire que comme un véritable dirigeant. De plus, l'éducation qu'il lui a fait subir a fait naître en elle un sentiment qui pourrait se comparer à de la haine, sans tout de même aller à des extrémités.

Après la victoire de la Grande Alliance à Awarennor, Essenia se tourna vers l'avenir de Tonel et envisagea, en alliance avec Ciiti, la création de l'Inquisition, une institut militaire spécialisée dans la chasse aux adorateurs de la Fille aux Cheveux Noirs et du mal. Avec -pour une fois- l'aval du Chancelier, la 20ème Princesse Divinité devint ainsi une personnalité encore plus importante de Pandore, qui s'apprête même à reconstruire certains des villages abandonnés du pays.

~Kantsler, Chancelier de Tonel~

Chancelier actuel de Tonel, c'est un homme fière et autoritaire. Il a pris, comme tout homme de son rang, la Princesse Divinité sous son aile et l'a éduquée depuis toute petite. Kantsler n'aurait cependant jamais été un bon père, du fait de sa position et de son caractère au sein de Tonel. Du coup, il passait plus de son temps à user de son autorité sur la Princesse Divinité.

Kantsler n'hésite jamais à user de la force s'il le faut. C'est un homme qui aime son pays et n'hésiteras jamais à le protéger. Son comportement impétueux a failli provoquer plusieurs conflits entre Tonel et Shoan ou Awarennor voir même Ciiti, mais heureusement, il ne tient pas qu'à lui de déclarer une guerre. Même s'il ne tient pas à ce que celle-ci revienne, son caractère fait de cette homme un être très retors.

Récemment, il c'est mis à renforcer la difficulté de l'examen final de l'école militaire ainsi que son programme. Il utilise pour prétexte que Pandore pourrait bien avoir besoin de ces guerriers d'exception que sont les Gardes de la Divinité, mais jusque là, personne ne l'a pris au sérieux.

Kantsler trouve toujours un frein à ses actions sous l'apparence d'Essenia, la Princesse Divinité qu'il a lui même éduqué. La relation entre les deux personnages n'est pas la plus amicale de Pandore, et c'est à croire que la dernière passe son temps à mettre des bâtons dans les roue du premier. Évidemment, Kantsler sait qu'il ne peut rien faire contre elle, et se contente donc de subir tout les coups d'Essenia, non sans perdre une occasion de montrer son autorité sur elle.

La victoire de la Grande Alliance fût une excellente opportunité pour Kantsler, qui gagna le respect et le soutien de certaines autorités militaire importantes, au point de récupérer le contrôle totale de l'armée de Tonel, au grand dam de la Princesse Divinité. Le Chancelier se tourne maintenant vers une politique d'expansion agressive et commence à instaurer quelques réformes militaires tout en mêlant son nez aux affaires belliqueuses des autres nations, et notamment à Shoan.

~Ina, Châtelaine de Mayissa~

Mayissa posséde à sa tête une femme aussi ravissante qu'elle est fatale. La Châtelaine Ina est en effet une créature de rêve qui n'a pas de plus vicieux plaisir que de ce moquer des avances qui lui sont faites et de refuser le moindre cadeau de ses prétendants.

Née à Mayissa, elle fut instruite toute petite par une éducatrice qui devint comme une seconde mère pour elle. Elle apprit l'art de la parole, de l'élégance et de la grâce. Elle était très douée et destinée à un avenir serein.

Mais tout bascula lorsque son éducatrice trouva la mort dans un accident dont les circonstances sont encore inconnue. Ina, qui était selon la volonté de son éducatrice l'héritière légitime du château, ne pu accéder à son droit immédiatement, un notaire véreux ayant trafiquer le dossier. L'histoire populaire dit alors que la jeune fille empoisonna l'homme en versant du cyanure dans son verre.

Depuis, Ina vit recluse dans son château. Les légendes la disent immortelle, car éternellement jeune. D'autres associent cette jeunesse à de la sorcellerie. Plus récemment, on raconte des histoires comme quoi Ina aurait des aventures avec Ladro. Mais cela n'est qu'histoire sur une femme insaisissable.

Comme elle refusa pertinemment d'aidée la Grande Alliance dans sa guerre en prêtant ses terres à l'armée, Ina est désormais sous la surveillance très serrée de certaines autorités, comme notamment la Garde Jaguar, Ciiti ou tout récemment l'Inquisition. On murmure même qu'une convocation pour le Haut Tribunal de Pandore lui a été parvenu, mais personne ne sait rien quand à ce qu'il se passe du côté de la Châtelaine.

~Ladro, l'homme le plus recherché de Pandore~

L'homme connu sous le nom de Ladro est une légende vivante, un criminel de la pire espéce que le Haut-Juge de Ciiti en personne s'évertu à chercher par tout les moyens depuis maintenant dix ans.

La légende de Ladro commence à Ciiti, lorsqu'un jeune homme arriva au milieu du quartier militaire. Il n'était pas natif de l'île, et portait sur ses frêles épaules la marque du temps et de la mer. Enquête fut faites à travers Pandore, mais en vain : l'enfant semblait ne pas avoir de parent. C'est alors le Juge du Deuxième Bureau lui même qui pris en charge l'éducation de l'enfant.

Tout aurait laissé croire que le jeune garçon était tourné à devenir un homme de justice. Mais c'est après ses trente ans que le masque tomba et que le véritable Ladro se révéla au grand jour : l'homme repartit de l'île aussi simplement qu'il était venus avec toute la fortune de son père adoptif !

Dès lors, on ne compte plus les vols mis sur le dos de Ladro : à Shoan, il a réussit à vider la salle des coffres du Palais. A Awarennor, il est parvenu à s'échapper par les toits en tenant sous son bras l'armure du premier roi du royaume. On prétend même qu'il posséderait le sceptre de Jaffar et que la parure préféré de la Princesse Divinité serait entre ses mains. Personne n'a jamais réussit à l'attraper, et il dirigerait la plus grande bande de bandit que le monde connaisse.

Personne n'avait non plus prévu ses plans diaboliques. Après la mise à sac sanglante de Gandur, l'homme le plus recherché du monde parvint à obtenir suffisamment d'indices pour découvrir l'emplacement du cercueil de la Fille aux Cheveux Noirs. C'est là qu'il le rejoignit et libéra l'ancienne ennemie de Pandore, non sans avoir prévu que l'Ombre Noire et la Chevalière de Pandore ne lui tombent dessus et repoussent ses plans à plus tard. Bien qu'il ait disparu, il conserve toujours sur lui des objets rares et dans son esprit un plan qui pourrait bien menacer Pandore tout entier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandorehistory.forumactif.com
 
Les Personnalités
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le salaire mensuel des personnalités..
» La personnalité mystère !
» Votre personnalité en une question
» Le grand test de personnalité One Piece !
» Les personnalités qui ont marqué l'histoire.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pandore History :: Zone d'arrivée :: Règlements et contexte :: Encyclopédie de Pandore-
Sauter vers: