AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une nouvelle vie

Aller en bas 
AuteurMessage
Meisha Trulyworth

avatar

Messages : 167
X.P : 203
Date d'inscription : 13/04/2014
Localisation : Partout !

Feuille de personnage
P.V:
47/47  (47/47)
Équipement:
Niveau: 21

MessageSujet: Une nouvelle vie   Ven 22 Mai - 15:29

[Entrée de Meisha]

L'agitation battait son plein en ce jour de marché pour Tonel. L'été approchait et avec lui, les nombreuses fêtes que le pays avait l'habitude de pratiquer. Et l'ambiance était d'autant plus joviale et ravissante que le soleil était de sortie, fort et magnifique. Sa lumière semblait apportait avec elle tous les éléments qui permettaient à contribuer à la bonne humeur et le bonheur d'une ville. La foule ressemblait à une sorte de grande marée humaine qui se nourrissait de cette énergie pour continuer inlassablement son cours aux grès des promenades et un peu, il fallait le reconnaître, du hasard.

La jeune fille posa la lourde caisse au sol avant de frotter son front d'un revers de bras. Elle poussa un grand soupir tout en se relevant, l'ombre de son chapeau la protégeant des rayons trop chauds du soleil. Une voix forte l'appela alors par derrière.


Hey Meisha ! Viens par ici !
- J'arrive Patrocle !

La jeune fille fit demi-tour rapidement avant d'attraper l'autre caisse que le grand bonhomme avait du mal à traîner. Après un effort coordonné, les deux personnages parvinrent finalement à la glisser jusqu' sa destination. Une fois ici, ils goûtèrent avec gourmandise au plaisir du travail terminé.

Ourf ! Merci Meisha. Grâce à ta paire de bras supplémentaires, l'installation s'est faites plus rapidement que prévue.
- Y'a pas de quoi, mais on a encore du boulot !
- Ahaha, ta partie préférée je suppose. Gina ne devrait plus tarder à arriver avec les fruits.
- Justement, la voilà.

Un chariot remplit à ras-bord de caisse de fruit s'avança au travers de la foule avant de ralentir devant le duo. Une femme grande et élégante le dirigeait, les rênes bien dans ses mains. Elle les claque deux fois avant de pousser un petit bruit pour calmer le cheval, puis l'animal de trait s'arrêta enfin. Meisha se dirigea d'elle même vers l'arrière du moyen de transport pendant que l'homme s'approchait de la conductrice.

Ça n'a pas été trop dur ?
- Non, Rika a été d'une grande aide.
- Ici aussi, ces deux petites sont des perles.

Quand Meisha arriva enfin derrière, une petit fille lui sauta dans les bras par surprise. Elle eut tout juste la force et le réflexe de l'attraper en riant pendant que sa petite sœur riait joyeusement.

Meisha !
- Ola Rika, doucement ! Tu as bien aidé Gina ?
- Oui ! On a ramassé plein de fruits !
- Alors allons-y.

La petite fille descendit des bras de son ainée avant que celle-ci n'attrape une boîte de pommes et ne se mette à la transporter jusqu'à sa destination. La cadette s'adonna aussi à la tâche bien sa petite taille et s'empara de ce qu'elle pouvait avec un peu de maladresse et suivit les pas de la plus grande en faisant attention de ne pas en faire tomber le maximum. Quelques fruits roulèrent bien par terre, mais Rika s'arrêtait aussitôt pour les ramasser et les nettoyer avant de les remettre dans le bac. Là où Meisha faisait deux allers-retours, Rika en réalisait un. Mais rapidement, en un peu moins d'une demi-heure, le chariot se retrouva totalement vidé de son contenu et les fruits pouvaient désormais être vendus ! Meisha félicita Rika de son travail avant de rejoindre le dénommé Patrocle et sa femme.

Joli travail les filles ! Vous nous avez été vraiment d'une grande aide.
- C'était normal qu'on te rende ce service. Tu nous avais beaucoup aidé lors de la fuite d'Awarennor.
- Hey, ton père m'avait confié sa petite famille après ma blessure dans le désert. C'était normal que je continue à tenir cette promesse. Même si je me demande si j'en ai encore besoin. Tu as vachement grandit depuis la dernière fois, et pris en muscle.
- On dit que les voyages forgent la jeunesse. Répondit Gina en souriant pour provoquer un peu son mari. Celui-ci répondit d'un air amusé à cette provocation.
- Je devrais peut-être voyager moi aussi alors ?
- Tu aurais besoin d'une assistante comme Meisha pour revenir en un seul morceau !
- À propos de voyage, vous êtes déjà passer par Iniala ?
- Le village qui a été construit au Sud d'ici ? Non, pas encore. On prétend que ses habitants sont des sorcières.
- Ce n'est pas gentil de juger sans l'avoir vue de ses propres yeux ! Meisha disputa presque l'homme plus grand qu'elle. Elle en savait quelque chose pour avoir passer un petit moment avec les habitants du désert et surtout, en connaître un. L'homme se gratta la tête un peu gêné de se faire réprimander par une enfant.
- Oui tu as raison. C'est vrai que tu as connus ce genre d'expérience toi.
- Le seul point désagréable avec les habitants du désert, c'est là où ils vivent ! Sinon ce sont des gens parfaitement fréquentables, bien qu'un peu renfermés.
- Tu devrais peut-être faire un tour de toi même pour aller voir alors ?
- Peut-être... Quand j'aurais finis de vous aider. On y retourne, Rika.
- Oui !

Les deux sœurs se firent un signe de tête, puis elles retournèrent au stand où elles commencèrent à préparer un peu la décoration et les différents parties qui formeront le toit de toile. Rapidement rejointes par Patrocle et sa femme, l'emplacement prenait petit à petit forme, un peu plus rapidement que le reste des bureaux autour de la place. Après encore une heure de travail, de rigolade et de coups de marteaux, le stand était enfin prêt à recevoir ses clients ! Meisha se frotta les mains pendant que Rika s'essuyait le visage avec une serviette humide que lui avait apporté Gina. Les deux sœurs aux cheveux bleus dirent alors au-revoir au couple avant de rentrer main dans la main vers leur maison.

Dis Meisha, on a combien d'argent maintenant pour la maison ?
- Avec tous les petits boulots qu'on a fait, pas encore assez Rika. Il va falloir attendre.
- D'accord !
- Ça ne te dérange pas ?
- Non, parce que tu travailles beaucoup pour maman aussi, et je sais que tu m'as promis qu'on aura notre maison un jour. Alors j'ai confiance en toi Meisha !
- Des fois je me dis que tu penses beaucoup pour une petite fille Rika.
- Je suis comme toi grande soeur !

Les deux filles rirent en choeur avant de tourner pour rejoindre le quartier dans lequel elles vivaient encore avec leur mère, pour l'instant. Meisha ne pouvait s'empêcher de penser à l'instant où elle pourra enfin avoir sa propre maison avec sa petite sœur et planter autant de pêchers qu'elles le désirent.

[Sortie de Meisha]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Une nouvelle vie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite nouvelle du Renard
» Le kidnapping comme nouvelle forme de déstabilisation
» NOUVELLE INTERVENTION MEURTRIERE DE LA MINUSTAH/FLASH
» Bienvenue à notre nouvelle modératrice
» Coopération Canada/Armée et Haiti ; une idée nouvelle.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pandore History :: Pandore :: Pays de Tonel :: Ville de Tonel :: Place Centrale-
Sauter vers: