AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le nouveau Roi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Freyla
Admin
avatar

Messages : 247
X.P : 1044
Date d'inscription : 12/02/2014
Age : 23
Localisation : Forteresse de solitude

Feuille de personnage
P.V:
132/132  (132/132)
Équipement:
Niveau: 77

MessageSujet: Le nouveau Roi   Lun 28 Déc - 11:18

[Arrivée de Freyla]

Depuis longtemps, elle n'avait fait un voyage aussi long. Cela faisait un long moment qu'elle n'avait pas quitté Awarennor pour aller plus loin que Coluo. Longtemps qu'elle n'avait pas en quelque sorte erré dans Pandore, allant là où le vent, la liberté et le besoin souhaitaient la guider. Désormais emplie d'une confiance retrouvée et d'une détermination solide comme l'acier, la Reine Pastalia se dirigeait droit vers l'Empire au Serpent et Dragon, l'Empire Guerrier, celui de Shoan. Elle traversa un long et grand nuage blanc à toute vitesse, sa robe claquant au vent, les sabots de son pégase galopant dans l'éther. Puis finalement, après un grand blanc, l'horizon, le ciel, et l'immense forêt de Shoan. En bas, un long et immense manteau blanc ondulé et troué en quelques endroits d'une rare tâche brune. L'on pouvait apercevoir le sentier forestier parsemé de ses tours de guets qui donnaient du relief à cette immensité neigeuse. La Paladine se donna le droit de poser un regard vers le bas, pour scruter cet endroit presque magique. Il y avait ensuite la grande chaîne de montagne qu'était celle du Crépuscule, et au-delà, les Collines du Dragon. Un petit sentiment de nostalgie l'envahit. Après tout, c'est dans cet Empire qu'elle avait trouvé Pegasõs et qu'il l'avait accepté comme cavalière. Un petit sourire atteignit ses lèvres. Cela semblait remonter à si loin et pourtant ce n'était pas il y a des siècles. La jeune femme demanda soudainement à son compagnon ailé d'effectuer de grands cercles au dessus du pic montagnard. Après tout, c'était sa destination aujourd'hui. Elle scrutait le bas, à la recherche d'une fumée traîtresse. Une seule fumée isolée. Un seul petit filet gris montant au ciel. Elle savait qu'il y en aurait un.

Pour l'amour de la Divinité, montrez-vous...

Pendant un bon quart d'heure, si ce n'était pas une demi-heure, aucune fumée ne se manifesta. Puis soudainement, l'espoir. En dehors des quelques villages des montagnes de Shoan, ce qu'elle souhaitait voir apparu. Un seul filet de fumée isolée. Cela était en quelque sorte le signal. Un signal de changement. Le signal d'une nouvelle ère pour Awarennor et le Pandore reconstruit. Le signal, de l'avènement d'un nouveau Roi légitime. Sans perdre de temps, elle amorça sa descente et rejoignit rapidement la source de ce petit filet de fumée. Une vielle maison de Shoan rebâtit à la main, dans un style tout à fait différent.

Elle arriva devant cette demeure dont la porte coulissante avait été remplacé par une porte en bois, les fenêtre rondes devenues pour certaines rectangulaire, et une cheminée de pierre bâtit à la vas-vite dans le toit. Freyla observa encore quelques instants ce mélange d'architecture à la fois fois maladroit et juste, avant de poser pied à terre. Son pégase ne manifesta aucun bruit, se contentant d'observer sa cavalière. Freyla resserra une fois encore l'écharpe autour de son cou et s'avança dans la neige, le craquement de celle-ci trahissant sa présence. Elle arriva devant la porte et frappa dessus avec le revers de sa main délicate. Il y eut un instant de silence, avant que finalement, la porte ne s'ouvre sur un homme à la barbe hirsute, le visage du vétéran et la carrure du bûcheron. Freyla l'observa encore un moment. Elle en était sûre, c'était bien lui. Le temps de cette observation, il y eut un silence. À la fin de ce silence, l'inconnu fit signe à la jeune femme d'entrer. Cette dernière se retourna pour faire signe à Pégasõs. Indépendant, l'animal s'en alla de lui-même se trouver un couvert pour se protéger de la neige et être au chaud.

La porte se referma derrière Freyla qui jeta un œil à l'intérieur de la demeure. Au dessus de la cheminée, une armorie plaquée sur bouclier et une épée d'Awarennor dans son fourreau. Parmi les meubles solides et les livres épais, c'était la chose qui ressortait le plus. La pièce n'était pas en bazar, mais elle n'était pas parfaitement rangée non plus. Disons que l'on pourrait qualifier cette organisation d'un désordre ordonné. La Reine ne voulait pas perdre plus de temps. Mais son hôte, silencieux, passa à côté d'elle, avant de se mettre debout face au feu de la cheminée. Freyla observa son dos, avant d'ouvrir les lèvres.


Sieur Charles Magnus, Cavalier d'Awarennor, dernier défenseur des couleurs des Magnus, Vétéran Obscur, Pourfendeur du Vil Lézard, Protecteur d'Awarennor.
- J'ai l'impression que ces titres remontent à l'époque de mes ancêtres.

Il se retourna vers Freyla, qu'il dominait aisément d'une tête et demie. Ses yeux verts comme l'espoir trouvèrent ceux azur comme la liberté de la blonde.

Que me voulez-vous, Freyla Pastalia, Chevalière de Pandore, Reine d'Awarennor, Porteuse d'Excalibur, Choisie de la Dame du Lac ?
- Vous rendre votre droit et l'honneur que vous méritez. Vous rendre à vous, brave parmi les braves, la couronne d'Awarennor. Vous faire Roi.
- Moi, Roi ?

Il se retourna et observa son épée et son bouclier au dessus de la cheminée. Le feu crépitant résonna dans ce nouveau silence qui risquerait d'être souvent présent dans cette conversation.

Roi d'Awarennor ? Prendre les décisions pour le Royaume ?
- Protégez ses habitants et combattre à nouveau pour la paix, la liberté de nos terres et de Pandore.
- Je ne suis pas un diplomate. Je hais les diplomates.
- Alors vous me haïssez.

Freyla s'avança le temps du silence habituel. Elle arriva aux côtés de l'homme et scruta elle aussi le feu, seule source de chaleur dans les environs.

Père m'a tout raconté sur vous. Si les Pastalias sont les plus fidèles défenseurs de la couronne, il n'y a pas plus brave, plus fort et plus dévoué que les Magnus. Vous avez combattu aux côtés de mon pères durant des années. Vous avez repoussé à vous seul plusieurs attaques d'hommes-lézards. Vous seul trouviez le courage de désobéir à feu Loïcus pour partir défendre les habitants que vous saviez victime d'une attaque. Vous avez combattu aux côtés de notre Roi lors des Guerres Obscures. Mais vous vous êtes vous-même exilez et châtiez pour ne pas être mort à la place de notre Roi.
- Les couleurs des Magnus sont ternies par leurs gloires passées.
- Vous pourriez les retrouver. Vous pourriez leur redonner leurs éclats, faire d'Awarennor la magnifique nation qu'elle était à l'époque de feu Loïcus. Vous pourriez racheter votre faute de cette manière.
- Vous parlez de faute...
- C'est le terme que vous auriez employé. Elle avait coupé net le Cavalier. Tous les êtres humains commettent des fautes. La mort de notre Roi n'est en aucun cas la vôtre. C'est celle des ennemis de Pandore qui œuvrent dans l'ombre. Vous avez peut-être commis des fautes, j'en ai commis, mon père en a commis, notre défunt Roi aussi. En ce qui me concerne, je sais que je n'en fais aucune en vous transmettant la couronne. Tout ce que le Royaume a besoin, c'est de votre approbation.

Elle recula quelque peu avant de dégainer Excalibur de sa taille et de la tendre vers Magnus, la force de son regard droit dans celui plus troublé du futur souverain.

Cette lame sacrée, qui a reposé des siècles, n'attendait plus qu'une personne pour pouvoir être récupérée. La Dame du Lac m'a choisie, après des années. Le Royaume n'attendra pas aussi longtemps.

L'homme observa la lame d'orichalque sacrée comme s'il voyait un évènement divin. Le son, la brillance, la lumière, tout était parfait dans cette épée. Elle lui rappelait... le chant des oiseaux du royaume, le soleil qui se reflète sur les eaux de son lac, les bougies de cires qui réchauffent les églises. Son regard rencontra à nouveau celui de la Reine. De l'ancienne Reine.

À genoux je vous prie.

L'homme s'exécuta. Freyla prit son arme à deux mains et la posa doucement sur les épaules du Cavalier.

Moi, Freyla Pastalia, Freyla Pastalia, Chevalière de Pandore, Reine d'Awarennor, Porteuse d'Excalibur, Choisie de la Dame du Lac, par la présente et sous accord d'Awarennor, de Ciiti et de la Divinité, je vous transmet ma couronne, mes responsabilités et le titre de Roi d'Awarennor. Relevez-vous désormais, Charles Magnus... Roi d'Awarennor.

L'homme s'exécuta et observa la jeune femme qui remit Excalibur dans son fourreau bleu royal. Les deux êtres s'échangèrent du respect quand la blonde posa l'accolade sur le cou du Cavalier. La dynastie Magnus venait de prendre racine dans l'Empire de Shoan.

Plus tard, quand Freyla remonta sur Pegasõs, l'homme arriva à ses côtés, tirant son propre cheval par les rênes. La jeune femme l'observa s'interrogeait.


Et maintenant, où allez-vous, Dame Freyla ?
- Je ne suis jamais loin, votre Altesse. Le Royaume sera mis au courant de votre arrivée. Une escorte devrait vous attendre à Coluo. Je vous surveillerais de là-haut. Bonne chance.

Puis elle salua une dernière fois son nouveau Roi avant de claquer de la langue. Pegasõs se cabra, puis galopa pour prendre les airs. Le nouveau Roi, restait là, observa la femme prendre les airs avant de regarder derrière lui son ancienne demeure. Bouclier sur le dos et épée à la taille, il porta ensuite les yeux vers l'autre chaîne de montagne au loin. Il rassura son compagnon équidé et commença à avancer. La maison se retrouva envahit d'un brasier qui la consuma rapidement, pour la dernière fois.

[Départ de Freyla]

_________________



Thanks Zärfell =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandorehistory.forumactif.com
 
Le nouveau Roi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» nouveau laby ror et tot la solution pour le parcourir
» le nouveau gouvernement
» Nouveau parc industriel dans l'aire de l'Aéroport
» nouveau supplement-non officiel?
» La drogue en Haiti, un phénomène nouveau !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pandore History :: Pandore :: Empire de Shoan :: Montagne du Crépuscule-
Sauter vers: