AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Zärfell Eriawyn, l'homme qui murmure à l'oreille du vent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zärfell Eriawyn
Modérateur


Messages : 430
X.P : 1412
Date d'inscription : 18/02/2014
Age : 19
Localisation : Dans le brûlant désert d'Erimos

Feuille de personnage
P.V:
130/130  (130/130)
Équipement:
Niveau: 96

MessageSujet: Zärfell Eriawyn, l'homme qui murmure à l'oreille du vent   Sam 1 Mar - 8:00


Zärfell & Harmattan

♦ Incipit :
Nom : Eriawyn
Prénom : Zärfell
Surnom : Zär'
Âge : 21 ans

Type : Sylphe
Tribu natale : Grand'Mages
Peuple : Les Voyageurs

♦ Histoire « Les temps changent, les Hommes aussi. » :
Prologue, Famille & Jeunesse :
Spoiler:
 

Le voyage et la liberté :
Spoiler:
 

Retour à la maison :
Spoiler:
 

Des Forces Obscures jusqu'à aujourd'hui : Zärfell et Harmattan sont repartis vivre auprès des Voyageurs, après leur glacial départ de Shoan. Ils n'eurent que peu de temps de répit avant les sombres jours des combats. Les événements qui bouleversèrent Pandore, notamment l'attaque des Forces Obscures dans le désert, touchèrent particulièrement le jeune homme qui prit aussitôt les armes pour repousser l'envahisseur à Erimos. La témérité du jeune homme ne le fit reculer devant rien et il essaya en vain de creuser toujours plus profond dans l'avancée des Forces Obscures qui foulaient le sol sablonneux. Tant d'hommes tombèrent, tant de chevaux rebroussèrent chemin, tant de villages furent brûlés, même le sable du désert fut recouvert de rouge... Finalement, Zärfell partit rejoindre Awarennor pour continuer la bataille au côté de forces solides, afin de revenir à Erimos. Les renforts mondiaux finirent par arriver, bien qu'une grande partie du mal était déjà fait. En même temps, Zär mena son enquête pour en savoir plus sur toute cette situation et son origine. Les armes de la Grande Guerre de Shoan ainsi que la mort du Roi d'Awarennor mirent fin à ces effusions de sang et de larme, mais à quel prix ? Zärfell comprit que Pandore n'était plus la terre qu'il avait foulé trois ans auparavant. Tout était différent et tout était instable... Néanmoins, Zär est aujourd'hui prêt à se battre de nouveau pour Pandore !

Alors que ces combats ont permis au jeune homme de devenir un véritable Sage, les Grand'Mages ont eux aussi subit des répercussions, car les villageois ont prêté main forte. Cependant, maintenant que les Forces Obscures sont vaincues, les choses peuvent reprendre là où elles c'étaient arrêtées : le jugement de Zärfell. Vlaross ne veut rien entendre et ne désire qu'une chose, comme son second fils : la mort de l'aîné. Personne ne sait ce qu'est devenu Zär, ni même où le jeune homme peut bien être, néanmoins, le Conseil est obstiné et unanime à son sujet. Son trépas sera la seule consolation possible pour le village entier. Afaenia tente de raisonner son mari, voir même de participer au voyage, mais rien ni fait, il est intraitable sur le compte de son fils.

Ainsi sont partis à la chasse à l'homme la moitié du village, avec aux commandes le chef et Vlaross. Cependant, la mère de Zär n'a jamais dit qu'elle resterait à Mirabelle sans rien faire. C'est une sylphe déterminée, avec de l'expérience, ainsi elle prend ses bagages et part en douce aider son fils. La terre et les forêts la suivent d'un œil attentif... Zärfell, qui se remet de ses blessures et de l'intense combat qui a remué tout Erimos et Pandore, se doute plus ou moins que quelque chose finira par lui retomber dessus. Hélas, pour le moment, il est bien trop occupé, lui ou Harmattan, pour y songer. Pourtant, les Grand'Mages sont en route vers lui, armes en main et son trépas en slogan. Que va-t-il se passer ? Quel avenir attend Zärfell et ses buts ? Va-t-il devoir combattre à lui seul les anciens membres de sa "famille" ? L'affrontement paraît inévitable. Le sera-t-il ?

♦ Physionomie « Mens sana in corpore sano » :
Zärfell est un jeune homme d'environ un mètre quatre-vingt trois. Il possède une musculature développée, bien que sa particularité soit de sauter de plate forme en plate forme. Le jeune homme est partiellement couvert de cicatrices, souvenirs d'aventures périlleuses et de rudes combats. Il en possède notamment une sur le torse, de couleur sombre, fruit d'un combat à Awarennor contre le Ministre Morlo, un Chevalier Noir. La lame ténébreuse de son ennemi lui laissa cette marque indélébile... Zär reste plutôt léger, environ soixante-quinze kilogrammes. Le Voyageur est vif et d'une grande souplesse, Zärfell s'entraînant souvent aux arts martiaux et aux différents styles de combat. Le tir à l'arc reste une discipline qu'il maîtrise très bien ainsi que le maniement des lames courtes, telles les dagues. Sa chevelure soyeuse, d'un albâtre sans imperfection, aux reflets lumineux et aux teintes argentées, est organisée dans une coupe courte et brouillon, typique de son caractère rêveur. Juste en-dessous de ses cheveux se trouve ses iris, d'un vert clair semblable aux feuilles des forêts renaissantes. Son visage est légèrement ovale, avec des traits fins et dessinés, néanmoins virils. Les émotions ressortent parfois difficilement dessus, mais généralement, le magicien affiche un air serein ou impassible. On notera tout de même ses doigts, longs et parfaitement droits, résultat de sa pratique musicale quotidienne. La peau du Sage Rouge est un peu halée à cause de son importante exposition au soleil d'Erimos. Zärfell est donc un jeune homme charismatique, à la fois puissant et élancé. Un mixte qui peut paraître étrange, mais qui lui donne une grande partie de son charme.

Pour ses vêtements, Zärfell porte plutôt des tenus orientales, à la fois résistantes et agréables, adaptées à sa vie de voyageur. La sienne est toute simple, car le Mage trouve que la sobriété lui va mieux. Il s'agit d'une tunique en lin à manches courtes, de couleur orange pastel, sans aucun ornement, excepté un léger motif naturel répétitif au niveau de son col plat, réalisé en fils dorés. Son ample pantacourt est aussi fait en lin, bien que plus épais grâce à la matière jean présente. De couleur bleu clair, il est attaché notamment grâce à une ceinture de tissu gris, faisant plusieurs fois le tour de sa taille. Le reste de l'attache, situé sur le côté droit du vagabond, tombe jusqu'à son genou. Néanmoins, une véritable ceinture en cuir brun, installée sur le tissu, soutient des sacoches, un jeu de cartes - un tarot ou des cartes arcaniques, mystère ! - et le fourreau où dort son athamé. Par la suite, plusieurs solides ficelles sont reliées à la ceinture, elles aussi en cuir, et portent divers grigris, comme des clochettes, des plumes, des herbes séchées, des fragments de minerais, voire des amulettes étranges. En d'autres termes, tout un bazar qui est l'arsenal de ce jeune homme farfelu ! Quant à ses pieds, soit le jeune homme porte des caligae, soit rien.

En revanche, ce qu'il faut surtout retenir de Zärfell, c'est qu'il adore les bracelets, les colliers, les chaînes de pied et tout ce qui touche aux bijoux. Il possède même sa petite collection privée. Il dispose d'environ six ou sept bracelets sur chaque poignet. Créés lui même, offerts ou achetés, ces décorations sont de tout type : tissu, métal, minerai, ficelle, avec des perles ou non, sobres ou décorées, avec des griffes, des crocs, etc. Il y en a pour tous les goûts ! Zär a aussi quelques chaînes de pied, quatre ou cinq au total. Les colliers du magicien sont aussi variés que ses bracelets et de longueurs différentes, ses préférés étant le cristal de sa mère et ceux où trônent des griffes d'animaux, réparties aussi sur ses bracelets. Les autres proviennent souvent de multiples horizons, allant des villes riches ou campagnes perdues. Au premier regard, on le comprend donc facilement : Zärfell aime porter des bijoux, de toutes origines, bien qu'il soit loin d'être une femme ! Ces trésors lui rappellent ses voyages et ses rencontres, ce qui lui permet aussi de ne jamais rien oublier de ses aventures.

♦ Psychologie « Pas de limite ! » :
Zärfell est un jeune homme plutôt solitaire, qui aime voyager en prenant son temps et en observant le paysage. Il éprouve une grande passion pour la nature et ce qui la constitue. Il s'arrête souvent pour écouter le bruit de l'eau, des animaux ou même du silence, bien que celui qu'il préfère par-dessus tous soit celui du vent. Dans le feuillage, sur les plaines, en montagne ou encore dans le désert, celui-ci le fascine toujours et encore. Le magicien a une incroyable ouverture d'esprit, s'intéresse à tout et aime apprendre, autant par les autres que par lui-même. Zärfell est insatiable à ce sujet ! De plus, il est rêveur et imaginatif, ce qui le rend parfois étrange, comme-ci il venait de voir quelque chose que les autres ne voient pas. Même s'il ressemble davantage à un ermite qu'à une personne sociable, Zär n'en reste pas moins amical et sympathique lorsqu'on s'adresse à lui. Cependant, ce n'est pas un grand bavard, sauf si on lui parle d'Erimos. A la fois sensible, poétique et très impulsif, le Voyageur écoute beaucoup son instinct, mais aussi sa raison. Il est favorable aux échanges sans violence, mais, comme toute personne, si on l'énerve trop, il n'hésitera pas à manifester son mécontentement oralement ou physiquement. A noter que voir Zärfell s'emporter et frapper quelqu'un est une chose très rare, mais pas impossible.

Le Mage aide et défend volontiers les personnes dans le besoin ou en position de faiblesse, néanmoins, il ne faut pas non plus croire Zärfell angélique, loin de là. Effectivement, il pourrait tuer sans scrupules quelqu'un ou regarder mourir une personne qui le mérite sans rien faire. Il est réactif, intelligent et énergique, réfléchissant toujours avant d'agir, en dépit de réagir parfois sous des impulsions qui le rendent imprévisible. Dans tout ce qu'il fait, le jeune homme fait preuve de persévérance, parfois même d'obstination, et ne se décourage jamais au premier obstacle. Zär n'est pas une personne matérialiste, bien qu'il tienne énormément à ses livres, et sait se débrouiller avec tout ce qui l'entoure. Pour son habillement, le Sylphe n'est pas difficile et préfère de loin des vêtements prêts à toutes les épreuves du quotidien plutôt qu'une tenue de cérémonie en soie ou cachemire.

Zärfell aime beaucoup la musique et se trouve être un virtuose de nombreux instruments, en particulier du violon, du piano, de la guitare ou encore de la harpe et de la flûte. Cependant, l'instrument que le jeune mage emmène partout avec lui est une Flûte Sylvestre, qui ressemble fortement à une flûte traversière, en plus petite et toujours sculptée dans du bois. On dit que cet objet musical, qui reproduit le son du vent, s'harmonise avec les sons de la Nature pour faire corps avec eux. Elle est appréciée des animaux et des végétaux, mais ne possède en rien le pouvoir de contrôler les êtres vivants. Pour revenir au portrait de Zär, la franchise est une chose que le jeune homme ne lèse pas et qui fait partie intégrante de sa façon de parler. De plus, en dépit d'avoir appris la politesse, le Voyageur parle très souvent dans un langage correct, voire familier, sans pour autant tomber dans la vulgarité à chaque phrase. Le Vétéran de guerre, grâce à sa grande flexibilité et compréhension, arrive à s'entendre avec toutes sortes de personnalités, des caractères bien trempés aux caractères timides et réservés. En revanche, il ne supporte pas les gens hautains, peu importe leur classe sociale.

♦ A savoir :
Jobs : Sage Rouge de Vent - Alchimiste
Camp : Neutre à pour la Divinité
Ambitions : Devenir un Sage puissant et respecté / Découvrir et apprendre toujours plus / Se battre pour ses idéaux / Percer les mystères de l'Alchimie
Phrase définitive : 
- Le vent se lève, il faut tenter de vivre.
- Je suis le maître de mon destin et le capitaine de mon âme

Particularités :
- Aime sauter de toit en toit ou d'arbre en arbre
- Aime être en hauteur et voler
- Marche parfois sans chaussure
- Aime apprendre et découvrir tout le temps
- Aime goûter de nouveaux plats
- Possède une athamé (dague des magiciens, utilisée surtout pour tailler les baguettes/bâtons magiques) et une flûte
L'Athamé de Zärfell:
 


• Sorts & Pouvoirs « La magie est un art » :

Compétences :
Magie Ultime
Maîtrise de la magie
+1 aux lancements des sorts
Protection Elémentaire
Ténèbres

Sixième sens
Les Sages Rouges peuvent percevoir l'énergie magique qui habite chaque créatures, même les yeux fermés. Cela lui permet entre autre de repérer aisément les objets à fort potentiel magiques. Ainsi, un Sage Rouge peut deviner à l'avance le contenu d'un coffre et n'est jamais soumis à une embuscade, ainsi que les personnages l'accompagnant.

Spiritisme
A venir

Vent
Spoiler:
 


• Compagnon « Le plus fidèle camarade » :

Nom : Harmattan (C'est un vent chaud, sec et parfois violent du désert)
Age : Environ plus d'un siècle et demi
Sexe : Féminin
Race : Rinoral - Les Rinorals sont omnivores

Physionomie : Harmattan est plutôt grande, puisqu'elle arrive plus haut que les hanches du jeune homme au garrot. Sa tête arrive presque à celle de Zär et la corne qu'elle a sur sa tête dépasse quasiment son ami. Ses grandes oreilles disposent d'une ouïe, comme beaucoup d'animaux, très développée et sa corne est très piquante, s'en servant pour charger l'ennemi. Ses yeux sont vert émeraude et son odorat est aussi performant que celui des chiens. Son corps est élancé et puissant, exposant un animal athlétique. Des griffes affûtées lui permettent de s'accrocher aux roches les plus dures. Sa queue touffue assez longue est aussi un atout, lui donnant un équilibre comparable à celui ds félidés. Dans tout ça, les rinorals ont une grande durée de vie et sont des animaux très fuyards à l'approche des Hommes. Cette espèce n'est pas rare car, on peut en apercevoir parfois dans les plaines, les forêts, les montagnes ou les terres arides et les déserts. Pour Harmattan, il s'agit d'un rinoral des terres arides, en particulier des déserts caniculaires et secs. Son pelage, très doux, est habitué à filtrer la chaleur et à résister aux tempêtes de sable. Harmattan résiste aussi très bien à la soif et peut avancer sur le sable brûlant sans problème. Les siens sont de bons coureurs, agiles, très rapides et endurants. Ils sont résistant, surtout dans les endroits à hautes températures. Leurs sauts sont puissants et longs et ils peuvent avec aisance porter quelqu'un sur leur dos et/ou du matériels. Harmattan est donc l'animal idéal pour de longs voyages, périlleux ou non. Cependant, se ne sont pas des animaux adaptés aux combats, bien qu'ils disposent de moyen de défense et d'attaque qui sont, ses griffes et sa corne ainsi que ses crocs.

Psychologie : Harmattan est quelqu'un de sympathique et de joyeux. Elle est moins fuyarde que ses congénères sauvages, de par les expériences de sa longue vie, et a horreur des conflits, préférant largement les compromis. Elle aime bien la compagnie des enfants pour leurs douces caresses et leur dynamisme. La rinoral est calme et posée, suivant plus ou moins les ordres de Zär. Bien sûr, la femelle sait montrer son énervement ou faire comprendre son désaccord. Sa gentillesse laisse comprendre un esprit généreux et naturellement doux et compréhensif. Elle aime voir du paysage et sentant bien avec le magicien qui l'accompagne. Harmattan est courageuse, parfois même téméraire et reste fidèle à son ami. De temps en temps, elle peut être un peu fougueuse et courir partout. Néanmoins, elle a tendance à beaucoup critiquer le jeune homme et le mettre en garde, ce qui crée parfois de petits accrochages amicaux au sein du duo. A noter qu'Harmattan fait cela car elle tient énormément à son meilleur ami et surtout, car elle a promis à sa grande amie Afaenia de veiller sur son fils.

• HRP :
IRL, je suis une fille (histoire de ne pas oublier les "e" bien énervant du féminin XD). Ma passion est l'écriture, c'est pourquoi j'adore le rp et écrire des nouvelles, extraits, poésies, etc. J'aime aussi beaucoup le violon et le volley-ball. Et voilà !


Dernière édition par Zärfell Eriawyn le Ven 29 Mai - 19:55, édité 33 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandorehistory.forumactif.com/t20-zarfell-eriawyn-l-homme
Freyla
Admin


Messages : 204
X.P : 1036
Date d'inscription : 12/02/2014
Age : 22
Localisation : Forteresse de solitude

Feuille de personnage
P.V:
132/132  (132/132)
Équipement:
Niveau: 77

MessageSujet: Re: Zärfell Eriawyn, l'homme qui murmure à l'oreille du vent   Lun 3 Mar - 20:01

Ahaha, le retour des fiches longues :-P

Acceptée et validée (dur de dire le contraire). Tu peux jouer où tu le désires désormais (^-^)

_________________



Thanks Zärfell =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandorehistory.forumactif.com
Zärfell Eriawyn
Modérateur


Messages : 430
X.P : 1412
Date d'inscription : 18/02/2014
Age : 19
Localisation : Dans le brûlant désert d'Erimos

Feuille de personnage
P.V:
130/130  (130/130)
Équipement:
Niveau: 96

MessageSujet: Re: Zärfell Eriawyn, l'homme qui murmure à l'oreille du vent   Lun 3 Mar - 20:05

Hey ! Merci Frey' ! ^^

Eh ouais, j'ai la maladie des fiches longues (relues trente fois pour lutter contre la fautortographe-aiguë XD).
J'ai hâte de me replonger dans l'univers pandorien et de partir à l'aventure avec ce Zär fraîchement mis à jour ! Very Happy

_________________
« N'écoute les conseils de personne, sinon du vent qui passe et nous raconte les histoires du monde. » Debussy

Zärfell's Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandorehistory.forumactif.com/t20-zarfell-eriawyn-l-homme
Freyla
Admin


Messages : 204
X.P : 1036
Date d'inscription : 12/02/2014
Age : 22
Localisation : Forteresse de solitude

Feuille de personnage
P.V:
132/132  (132/132)
Équipement:
Niveau: 77

MessageSujet: Re: Zärfell Eriawyn, l'homme qui murmure à l'oreille du vent   Lun 3 Mar - 20:06

Il y a de quoi faire en plus, là je viens à peine de faire le premier évènement, mais y'en a encore plein qu'arrivent pour les vacances Very Happy
Amuses toi bien !

_________________



Thanks Zärfell =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandorehistory.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Zärfell Eriawyn, l'homme qui murmure à l'oreille du vent   Aujourd'hui à 23:22

Revenir en haut Aller en bas
 
Zärfell Eriawyn, l'homme qui murmure à l'oreille du vent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'homme qui murmurait à l'oreille des statues
» L'homme qui parlait à l'oreille des chevaux...
» Ses sanglots n’étaient qu’un murmure étouffé par le vent
» Es-tu celui qui murmure à l'oreille des chevaux ? (répétitive)
» Sénateur Carlos Fritz Lebon: un homme malhonnete et dangereux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pandore History :: Zone d'arrivée :: Fiches de personnage-
Sauter vers: