AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Tigre et la Colombe

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Ignit Heartless
Modérateur
avatar

Messages : 88
X.P : 837
Date d'inscription : 12/12/2015

Feuille de personnage
P.V:
91/107  (91/107)
Équipement:
Niveau: 65

MessageSujet: Re: Le Tigre et la Colombe   Mer 13 Déc - 11:13

Je déteste qu'un de mes plans échoue ou avorte à cause d'une erreur de débutant. Si je n'ai pas tout les paramètres en mains, je ne peux pas concevoir de plans. Donc, il faut absolument que tu me dise ce qui est en jeu.

Il inscrivit immédiatement sur son visage son sourire caractéristique. Il n'aimait pas qu'on lui mente.

Et il parait évident que je n'offre pas mes talents gratuitement. Je demande en échange de mon aide un accès illimité à ta bibliothèque. Ce n'est pas grand chose en soi. Cela me parait tout à fait raisonnable comme échange. Ainsi qu'une chambre qui serait à disposition quand je le souhaite. Voila mes tarifs. Je suis sur un projet d'une ampleur titanesque.

Il remarqua à ce moment que l'impératrice allait lui faire perdre une occasion de fouiller dans le savoir contenu dans la bibliothèque de Ladro. Ce qui était une occasion à ne pas rater. Les Sonwe étaient trop précieuses pour passer à côté.

Mon intention n'est pas de te vexer, car tu aurais le dessus trop facilement. Voila pourquoi nous parlions de négocier. Je ne gagne rien à l'échange et je ne fait jamais rien gratuitement, comme toi. Alors, il serait dommage que ta sœur meure sur un malentendu. Crois-tu réellement qu'il la laissera partir une fois l'échange effectué? Il aurait l'objet et un moyen de te faire faire ce qu'il souhaite. Est-ce vraiment ce que tu souhaites? Être au bottes d'un vicieux petit escroc de bas étage? Si c'est le cas, vas-y, mais ne viens pas me chercher après pour me demander de l'aide. Je ne revient jamais sur une offre. Je t'offre mon aide pour sauver ta sœur. Et ma parole est d'or.

Il rit, à la fois pour détendre l'atmosphère et car une nouvelle idée venait de germer dans sa tête.

Et tient, un petit cadeau, au cas ou.

Il arracha un de ses doigt, qui perdit immédiatement sa vivacité et se rétracta en une sorte de pierre noire. en forme de spirale.

Perte de 5P.V.

Une petite amulette qui te diras exactement ou je me trouve à tout moment. Il suffit de prononcer mon nom et elle filera retrouver ma main. Tu n'auras qu'a la suivre. C'est à usage unique. Alors fait en bien usage. Considère cela comme un souvenir de notre épopée sur l'île des pirates.

Il la tenait en haute estime. Pour une humaine, elle avait su se montrer utile à la réalisation de l'un de ses nombreux plan. Et ce n'était pas qu'un monstre après tout. Ce serait vraiment dommage à la réalisation de ses plans qu'elle ne se vexe pour une petite menace de rien du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freyla
Admin
avatar

Messages : 298
X.P : 1077
Date d'inscription : 12/02/2014
Age : 24
Localisation : Forteresse de solitude

Feuille de personnage
P.V:
122/132  (122/132)
Équipement:
Niveau: 77

MessageSujet: Re: Le Tigre et la Colombe   Jeu 14 Déc - 15:53

Quelque peu écartée par toute la conversation et les provocations du Mage des Ténèbres, Freyla se retrouva légèrement surprise quand Taïga l'interpella pour lui demander une faveur. La Paladine fronçait les sourcils en s'éloignant avec la Maîtresse pour discuter de toute cette histoire. Elle la prit ainsi à part après l'affirmation de l'Ombre Noire de ne pas pourchasser l'histoire avec celui qu'elle pensait trop provocant.

Une faveur ? Tu me demandes déjà une énorme faveur en te suivant dans ton aventure Ombre Noire.

Puis elle reprit son souffle dans un soupir. Après tout, ce n'était pas réellement une faveur de sauver quelqu'un. Freyla reprit son calme et une expression plus amicale et posée.

Demandes moi toujours ta faveur. Je pourrais ainsi savoir si je peux l'exécuter ou non.

Et Ignit revint à l'assaut, tentant tant bien que mal de sauver la mise auprès de l'Ombre Noire. S'il est vrai que le Mage des Ténèbres avait toujours son caractère audacieux, provoquant voir hautain parfois, elle ressentait plus de sympathie en la jeune Remilia. Même si elle se doutait que ce genre de sympathie était peut-être camouflée. Elle comprenait bien l'écart de son ancienne amie envers ces deux personnes et elle la supportait sur cette idée.

Aussi, quand, pour s'excuser, le Mage des Ténèbres offrit à la Maîtresse un doigt qui devint une amulette, la Paladine retint un hoquet de surprise, ou de dégoût elle ne le savait pas encore. Il faut dire qu'elle n'avait jamais su comment aborder cet étrange personnage. Même dans le désert, il avait parlé d'une affreuse créature puis avait disparut après avoir semé la discorde parmi les Voyageurs. Et le voilà maintenant ici à la recherche des Sonwe et souhaitant absolument savoir ce que cachait Taïga. Pour Freyla, la rançon était plutôt évidente.


Une personnalité pareille a peut-être tout simplement demander une rançon en argent, non ?

Après quoi, elle hocha la tête aux dernières phrases de Remilia. Trop de temps avait en effet était perdu en discussion. Il fallait se mettre en marche vite.

_________________



Thanks Zärfell =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandorehistory.forumactif.com
Taiga
Modérateur
avatar

Messages : 153
X.P : 1062
Date d'inscription : 13/02/2014

Feuille de personnage
P.V:
126/126  (126/126)
Équipement:
Niveau: 76

MessageSujet: Re: Le Tigre et la Colombe   Jeu 14 Déc - 18:39

Les yeux dorés de l'Impératrice percèrent le regard du Mage qui tentait de s'expliquer sur ses propos. Son sourire habituel et son regard vil en disaient long sur son personnage mais la femme en avait l'habitude avec le genre de personnes qui peuplaient sa nation. Elle ne fit qu'expirer un long soupir exaspéré en réponse.

Pendant ce temps, l'on pouvait entendre des batements d'ailes rapides, ceux de Néron son corbeau qui revint se poser sur l'épaule de sa maîtresse. L'Impératrice frotta gentiment sous son bec avec son indexe avant de regarder en direction de la forêt. On pouvait apercevoir 3 hommes d'une carrure imposante armés d'arcs et de carquois chargés de flèches sur leur montures. L'une de ces montures était son fidèle Yakuru. Les trois personnes approchaient en direction du quatuor en silence.

Taïga s'empressa de présenter ces personnes.


- Ce sont mes meilleurs guerriers. Trois unités d'Oeil-de-Faucon. Je n'ai encore jamais vu de meilleurs archers qu'eux. Voici Terri, Malley et Khal.  

La demoiselle s'adressa ensuite à Freyla.


- J'ai parcouru les quatres coins de ce continent avec mon Yakuru, il m'a suivi partout ou j'allais. C'est un cheval fougueux et intrépide, mais aujourd'hui je manque de temps. Je comprendrais que tu n'accepte pas, j'espérais pouvoir monter avec toi sur ton pégase.

Pendant qu'elle parlait de lui, elle posa son regard sur cette magnifique bête ailée qui doit sûrement être très rapide
.

- J'aimerais pouvoir utiliser au mieux le temps qu'il me reste avec la pierre. C'est pourquoi je te demande cette faveur, mais tu peux la refuser. J'ai mon Yakuru avec moi.

La jeune femme ne se sentait pas très à l'aise de s'imaginer aussi proche de La Chevalière si elle acceptait de monter avec elle. La dernière fois qu'elles eurent un vrai contact remontait à deux ans, ici même, et ce n'était pas ce qu'il y avait de plus chaleureux.

Attendant la réponse de cette dernière, elle se retournait vers les deux autres personnes présentes qu'elle venait de congédier. Ignit lui offrit une sorte d'amulette, amulette qui était son doigt il y avait encore quelques secondes. L'Impératrice lui arracha des mains, comme une bête curieuse, observant la chose qui était devenu une pierre noire. Elle haussa un sourcil, observant l'amulette, puis sa main, et à nouveau l'amulette.


- Eurk ! Répugnant! Rétorqua-t-elle en observant l'objet qu'elle tenait dans ses mains tout en faisant la moue. Tu aurais au moins pu en faire de l'or, ou un diamant, je mérite quand même mieux que ça.

Elle la déposa dans sa poche, essuyant sa main au passage sur sa cape. Elle reconsidérait la proposition du Mage, et cela l'ennuyait car elle savait que son aide lui serait tout de même précieuse. Il lui demandait en échange de son aide une chambre et un accès illimité à sa bibliothèque. Elle ne comprenait pas trop ce qu'il espérait trouver dans sa bibliothèque mais cela ne l'embêtait pas.

Elle prit ensuite la bride des montures de Khal et Malley, avant de les tendre dans les mains respectives de Rémilia et Ignit.


- Au moindre faux pas, vous repartez immédiatement. Et à pieds. Vous pouvez donc monter derrière Khal et Malley si vous nous suivez, je n'ai malheureusement pas plus de chevaux. Et si tout se passe bien j'accepte de vous loger et l'accès à ma bibliothèque. Même si je ne vois pas ce que tu pourrais y trouver. Et donc, on va pouvoir y aller.


Dernière édition par Taiga le Lun 18 Déc - 0:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freyla
Admin
avatar

Messages : 298
X.P : 1077
Date d'inscription : 12/02/2014
Age : 24
Localisation : Forteresse de solitude

Feuille de personnage
P.V:
122/132  (122/132)
Équipement:
Niveau: 77

MessageSujet: Re: Le Tigre et la Colombe   Sam 16 Déc - 15:11

Freyla devint soudainement rouge à la demande de Taïga avant de cacher ce visage dans un mouvement de tête sur le côté. Elle reprit son calme doucement tout en observant son cheval ailé avant de répondre à l'Ombre Noire d'un regard fuyant.

Ah... Ce n'est "que" ça...

Elle avait mis le que entre guillemets car elle s'attendait à quelque chose d'un peu plus important ou difficile. Emmener quelqu'un avec elle sur Pegasõs n'était en soi pas quelque chose de si compliqué. Mais l'animal était bien caractériel de sa race et ne laissait pas n'importe qui montait sur son dos ni avec sa cavalière. Freyla avait même entendu de son père que certain de ces animaux avaient désarçonnés les personnes qui accompagnaient leurs cavaliers après avoir senti un danger envers eux.

Eh bien... Pegasõs n'a pas accepté nombre de personnes sur son dos autre que moi pour tout te dire. En fait, la dernière remonte à il y a deux ans.

C'était une petite fille qu'elle avait trouvé à Gandur lors de la mise à sac de la ville par Ladro. L'animal avait assez apprécié la compagnie de l'enfant, mais là... Elle continuait à observer Pegasõs qui poussa un souffle en agitant la tête avant de frapper le sol de son sabot. La Paladine le rassura d'un regard auquel le cheval répondit par un autre souffle en détournant la tête comme s'il n'acceptait pas la décision de sa maîtresse mais s'y plierait quand même.

Le moment du départ sonnait donc. Après que les trois Oeils-de-Faucon arrivèrent, Freyla fit un geste de main pour inviter Pegasõs à rejoindre ses côtés. L'animal accepta non sans prendre son temps, et sa cavalière lui caressa la tête.


Allons allons... Ça ira... Ça ira.

Son regard dans celui noir du cheval ailé, un sourire se dessina sur le visage de Freyla avant qu'elle ne bondisse agilement sur le dos de celui-ci et invite Taïga à faire de même en lui tendant la main. Pendant un très court instant, il est vrai, elle retombait en enfance avec son amie, à l'époque où elles montaient sur des rochers ou des morceaux de bois pour partir à l'aventure de leur imagination. Quand l'Ombre Noire se retrouva derrière elle, elle se tourna vers les autres personnes à pieds.

Nous vous guiderons dans la direction qu'indiquera la pierre, je volerais assez bas pour cela. Nous n'avons plus de temps à perdre. Nous nous arrêterons à quelques centaines de mètres de notre destination pour mettre au point notre plan d'attaque.

Un nouveau rougissement camouflé en sentant la présence de son ennemie dans son dos, puis un claquement de langue lança l'animal qui se cabra en déployant ses ailes immaculées et prit rapidement la route des airs, prêt à obéir aux directives de sa maîtresse guidée par l'étrange pierre de sa plus étrange passagère.

[Sortie de Freyla]

_________________



Thanks Zärfell =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandorehistory.forumactif.com
Taiga
Modérateur
avatar

Messages : 153
X.P : 1062
Date d'inscription : 13/02/2014

Feuille de personnage
P.V:
126/126  (126/126)
Équipement:
Niveau: 76

MessageSujet: Re: Le Tigre et la Colombe   Lun 18 Déc - 0:44

À son grand bonheur, Freyla avait accepté de la laisser monter à ses cotés sur son pégase. Il était normal qu'il n'y ait pas grand monde qui soit monté sur son animal, du moins pour Taïga cela lui paraissait normal. C'était comme si pour elle, les animaux avaient plus de valeur à ses yeux et elle ne partageait la scelle de son destrier que si cela était nécessaire. S'approchant du pégase bien qu'il n'ait l'air guère enchanté de la situation, la Maître avait un regard pétillant. Elle ne pensait pas un jour pouvoir parcourir les cieux de Pandore.

- Merci Freyla.

Elle observa la Chevalière grimper sur sa bête ailée, lui tendant ensuite la main. Main qu'elle accepta de prendre, bondissant derrière la dame blonde. La main dans sa poche, elle prit sa petite pierre luisante qui les guideraient vers Ladro.

D'un claquement de langue, son cheval réagit aussitôt et commença à prendre son envol. Elle observa Ignit et Rémilia pour voir si ils monteraient sur les chevaux, et elle fit un signe de tête à son corbeau qui les suivra, elles et le pégase.


(Sortie de Taïga)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ignit Heartless
Modérateur
avatar

Messages : 88
X.P : 837
Date d'inscription : 12/12/2015

Feuille de personnage
P.V:
91/107  (91/107)
Équipement:
Niveau: 65

MessageSujet: Re: Le Tigre et la Colombe   Lun 18 Déc - 13:36

Il prit la bride du cheval, le regarda. Les yeux du cheval n'était pas rassurés par sa présence. Le mage non plus d'ailleurs. parmi tout les animaux qu'il appréciait, un seul ne le rassurait pas. C'était les chevaux. Terrorisé d'un rien, c'était, à ses yeux, l'un des animaux les plus dangereux et instables qui pouvait peupler cette planète. Il préférait à la limite chevaucher un carnosaure. La, au moins, il savait à quoi s'attendre. Mais les chevaux... Il n'aimait pas ça.

Ma reine, cela ne vous dérange pas de monter et que je monte derrière vous? Je n'apprécie pas ces animaux. Et il me le rendent bien.

Intérieurement, il pensa que Taiga lui revaudrait ce coup bas. Non seulement il ne savait pas monter à cheval, mais à chaque fois qu'il montait seul, une catastrophe arrivait. Il savait que c'était involontaire, mais cela n'excusait rien. Puis il vit les deux demoiselles s'envoler en le laissant ainsi, comme un imbécile.

Tu me le revaudras...

murmura-t-il dans sa barbe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Remilia Scarlet

avatar

Messages : 28
X.P : 27
Date d'inscription : 08/09/2017

Feuille de personnage
P.V:
11/11  (11/11)
Équipement:
Niveau: 2

MessageSujet: Re: Le Tigre et la Colombe   Mar 19 Déc - 13:46

Après que Taïga ai changé d'avis, un soupir de soulagement s'échappa de ma bouche. Le manque de tact de mon Général avait manqué de peu de me faire perdre une précieuse source d'informations. Je ne savais quelles étaient les relations entre Freyla et la pirate, mais elles semblaient bien particulières. Je ne pouvais m'empêcher de penser que cela y était pour quelque chose dans ce changement d'avis. Des hommes jaillirent alors des bois un peu plus loin, accompagnaient d'un corbeau. La dame explique la situation et je l'écoutais avec attention. Voici donc ceux qui étaient son escorte personnelle et qui serait désormais la nôtre. J'admirais avec plaisir ces hommes forts et expérimentés. J'espérais bien en incorporer de pareils dans ma future Armée de Sang.

Puis les deux dames partirent de leurs côtés, à dos de Pégase. Me voici donc là avec les trois archers et mon général, en compagnie des chevaux. D'ailleurs, la créature qu'était Ignit manifesta un grand dégoût envers ces animaux et me demanda la permission de monter sur la même monture et derrière moi. Je le dévisageais. Une pareille chose derrière moi semblait repoussant. Mais il était après tout chair comme tout le monde. Je lui souriais.

"Ainsi donc mon Général a une faiblesse que je ne soupçonnais point. N'avez-vous point le don de faire vous même monture avec votre magie ? Pour ma part, je ne suis jamais monté sur dos de pareil animal dans le passé, mais cela ne doit pas être d'une grande difficulté. J'espère bien pouvoir l'apprendre en de meilleures circonstances."

Puis j'entendais mon Général fomentait vengeance dans sa barbe. Un sourire sadique et cruel parcourait mon visage, mais je faisais attention à cela en présence des hommes de Taïga. Après avoir pris position sur le dos de l'animal et saisit ses brides, j'observais comment faisaient les archers. Effectivement, cela était plus simple que je ne l'imaginais. Je regardais Ignit.

"Montez donc, vous parlerez vengeance plus tard. Mais je pense que vous pourriez éventuellement pardonner Taïga pour cette offense. Vous l'avez vous même offensez après tout. Cela n'est que la moindre des choses. Alors mettons cela de côté et faisons alliance avec elle."

Oui je parlais d'alliance. Du moins pour un temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ignit Heartless
Modérateur
avatar

Messages : 88
X.P : 837
Date d'inscription : 12/12/2015

Feuille de personnage
P.V:
91/107  (91/107)
Équipement:
Niveau: 65

MessageSujet: Re: Le Tigre et la Colombe   Mer 20 Déc - 9:31

Il monta sur le cheval avec une manière pataude. Il n'aimait vraiment pas ces animaux. Le cheval hennît un coup, et le mage se crispa. Il les haïssait. C'était pour lui la pire engeance que la nature ait pus produire. Il nota la remarque de la demoiselle, qui semblait se moquer de sa soi-disant faiblesse.

Croyez-vous honnêtement que je n'aurais pas pu, mais semble-t-il que je n'ai pas trop le choix. La magie à des conséquences sur le plan terrestre. Et il ne faut pas l'employer n'importe comment. C'est une chose à laquelle il faut prendre le temps de réfléchir. L'invocation l'est encore plus. Et ces bêtes la... Nous considérerons qu'elles ne facilitent pas ma magie...

Il perdait la face. Il allait prouver bientôt qu'il était le plus grand Mage noir de tout les temps. Et ce n'était pas un simple mulet qui lui poserait problème. Il s'accrocha à ce qu'il pouvait. En l’occurrence le dos de sa reine. Il semblait terrifié. Mais essayait de n'en montrer rien de plus qu'un visage déconfit.

Elle me le paiera. Soyez-en sure.

Sur ce, il partir au galop, pour une destination dont-il ignorait tout.

[sortie d'Ignit]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Tigre et la Colombe   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Tigre et la Colombe
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pandore History :: Pandore :: Province de Coluo :: Plaines de Coluo-
Sauter vers: