AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Retour à l'Empire natal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Saigyouji Sakuya

avatar

Messages : 76
X.P : 101
Date d'inscription : 14/02/2014

Feuille de personnage
P.V:
25/25  (25/25)
Équipement:
Niveau: 11

MessageSujet: Re: Retour à l'Empire natal   Dim 23 Mar - 21:29

Alors c'était ça. Maintenant elle en était sûre si elle en doutait encore. À supposer que cet homme dise vrai, elle maîtrisait ce qui avait rapport à la lumière et était une Mage pure et dure. C'était en quelque sorte gênant qu'il l'ai devinait comme ça, mais elle n'allait pas en faire un fromage. Ses vêtements collaient à sa peau de manière presque dégoutante, alors même qu'elle s'était enfin abritée sous le porche devant l'auberge pour s'abriter. Sanae trembla de froid. Voilà, elle en était sûre, elle avait attrapée quelque chose. C'est bien la dernière chose qu'elle désirait.

L'homme parla de Gandur. Encore un pays qu'elle ne connaissait pas, mais visiblement, beaucoup de Mages s'y retrouvaient. Ce pouvait être intéressant d'y faire un détour, mais ce n'était certainement pas dans les plans de l'Ombre Noire. Surtout après ce qu'elle venait de dire. Sanae était une autodidacte par nature. Alors elle s'en moquait bien de devoir passer par le biais de quelqu'un ou non. La seule chose qu'elle avait à savoir, c'était comment marcher cette chose appelait magie. Sans hésiter, car elle pensait bien que l'homme en était un aussi, elle l'apostropha.


Monsieur ! Comment marche la magie ?! Juste le principe s'il-vous-plaît ?!

Cette magie serait aisément un outil de sa vengeance, mais aussi sûrement un moyen de se rendre utile, elle n'en doutait pas.

Plusieurs hommes passèrent en courant devant eux en même temps qu'un éclair zébra le ciel et s'abattit non loin, devant les murs de la cité. Ils avaient tous des armes prêtes à être sorties.


Je m'en doutais ! Cette damnée averse ne pouvait pas être naturelle pour arriver aussi vite !
- Une tentative de sabotage de nos murs, à la porte Ouest ! Réunissez les Mages au plus vites !
- Ils sont déjà sur place avec des membres du bataillon Dragon !
- Parfait ! Allons réprimer cette attaque !
- Oui !!!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taiga
Modérateur
avatar

Messages : 126
X.P : 1040
Date d'inscription : 13/02/2014

Feuille de personnage
P.V:
126/126  (126/126)
Équipement:
Niveau: 76

MessageSujet: Re: Retour à l'Empire natal   Mer 26 Mar - 12:32

En partant en direction de l'auberge, tout en se faisant discrète à cause du surnombre de gardes, Taiga sentit une goutte de pluie tomber sur son visage, puis une autre avant d'en recevoir toute une rafale. Cette averse était un peu trop violente et prompte pour être naturelle. Il n'y avait pourtant pas tant de nuages que ça à leur arrivée. La petite apella la maîtresse, avant de lui dire son prénom. Jusque là, elles n'avaient presque rien échangé, ni même leurs prénoms. La femme s'arrêta et se tournait vers Sanae.

- Je m'apelle Taiga.

Puis elle entendit la voix du jeune homme qu'elle avait vu un peu plus tôt, il affirmait avoir senti une aura particulière émanant de la petite avant de se proposer pour lui apprendre les rudiments de la magie. Il est certainement mieux placé que Taiga pour lui enseigner ça, elle ne s'est toujours servi que de ses mains pour combattre.


- Je ne combats qu'accompagnée de mes poings, je ne connais malheureusement rien en magie. Vous pourriez lui apprendre, mais nous ne resterons pas longtemps sur Shoan, et cela dépendra aussi de Sanae.

D'ailleurs, la petite grelottait et était complètement trempée par l'averse. Taiga ôta sa cape avant de recouvrir le dos de Sanae et lui mettre la capuche. La cape était bien trop grande pour elle, ce qui arracha un sourire à sa propriétaire. Elle ressemblait à une Ombre Noire miniature vêtue ainsi. Mais très vite un bruit sourd attira leur attention, un éclair qui s'était abattu près de la cité. Les informations des gardes interessaient la jeune femme qui observait, si d'ici elle pouvait voir le mur.

- Allons voir ce qu'il se passe !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zärfell Eriawyn
Modérateur
avatar

Messages : 473
X.P : 1417
Date d'inscription : 18/02/2014
Age : 19
Localisation : Dans le brûlant désert d'Erimos

Feuille de personnage
P.V:
130/130  (130/130)
Équipement:
Niveau: 96

MessageSujet: Re: Retour à l'Empire natal   Mer 26 Mar - 13:25

~ La réponse de la jeune femme confirma l'hypothèse de Zärfell : elle n'était pas une Mage. Elle lui proposa de lui apprendre les bases de la magie, bien qu'elles ne restaient pas longtemps à Shoan. De plus, il fallait que la demoiselle soit d'accord. Celle-ci ne tarda pas répondre avec entrain, demandant au jeune homme de lui enseigner l'essentiel pour maîtriser ses sorts. Il lui sourit et lui répondit, tandis qu'Harmattan observait une troupe de soldats arriver avec énergie :

- Je peux t'apprendre les rudiments, il n'y a aucun problème. Le temps d'apprentissage dépendra de ta progression en réalité. C'est avant tout un travail personnel.

Une fois arrivé à l'auberge, la demoiselle tremblait comme une feuille. Aussitôt, la dame qui veillait sur elle prit sa cape et couvrit la jeune fille afin qu'elle n'ait plus froid. Zärfell sourit en voyant cette scène, puis, brusquement, des bruits de pas courants s'élevèrent dans la rue. Harmattan dressa ses oreilles et entendit, avec le trio humanoïde, l'échange des combattants. Une attaque magique ? Effectivement, l'orage était apparu avec une brutalité assez inhabituelle. Normalement, à moins que le vent eut fait des miracles, un orage se préparait toujours avant de gronder.

Alors qu'un éclair blanc zigzaguait une fraction de seconde dans les cieux, la dame proposa aussitôt de se rendre sur le lieu de l'attaque. Zärfell fronça les sourcils et acquiesça. Après tout, des innocents pouvaient être en danger et si tous les Mages étaient déjà sur le coup, peut-être pourrait-il apporter du renfort.


- Je suis d'accord avec vous. Rendons-nous là-bas !

Accompagné des trois demoiselles, en comptant Harmattan, tous s'élancèrent dans les rues afin d'atteindre la zone de l'offensive. Probablement était-ce un coup des dissidents pour semer la zizanie, à moins qu'un puissant magicien eut décidé d'effectuer une représentation, pour le coup aussi impressionnante qu'alarmante.

_________________
« N'écoute les conseils de personne, sinon du vent qui passe et nous raconte les histoires du monde. » Debussy

Zärfell's Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandorehistory.forumactif.com/t20-zarfell-eriawyn-l-homme
Saigyouji Sakuya

avatar

Messages : 76
X.P : 101
Date d'inscription : 14/02/2014

Feuille de personnage
P.V:
25/25  (25/25)
Équipement:
Niveau: 11

MessageSujet: Re: Retour à l'Empire natal   Dim 30 Mar - 12:48

Un travail personnel. Alors c'était aussi bête que ça. Si l'apprentissage de la magie était aussi simple que ça, son côté autodidacte ne lui posera donc aucun problème et au contraire, ne fera que l'aider d'autant plus. Voilà qui était parfait. Elle n'aurait donc aucun problème à pouvoir apprendre à maîtriser la magie et devenir, assez rapidement, la plus efficace pour assouvir sa vengeance. Voilà que son esprit commençait à défaillir à nouveau. Il lui faudrait s'occuper au plus vite. Les soldats qui étaient passés en trombe à côté d'eux semblaient vouloir riposter à une attaque. Cela intéressa fortement les deux personnes avec elle, qui voulurent immédiatement aller voir.

Quoi ? Mais, on est déjà assez...

Rien à dire, le garçon était déjà parti et le cheval noir sur lequel elle était suivait sa maîtresse. Sanae serra fortement contre elle la cape noire que lui avait prêtée la femme pour bloquer au mieux l'humidité et l'empêcher de la mouiller et la rendre malade plus qu'elle ne l'était maintenant. Elle renifla de manière peu élégante alors même qu'ils s'approchaient du lieu de l'impact. Un autre éclair zébra alors le ciel. Mais cette fois, ils se rapprochaient de plus en plus. Des cris de guerres résonnèrent dans l'air comme un écho. Elle entendait le fracas des armes. Les habitants convergeaient dans la direction du combat, ou la direction opposée.

Une sorte de barrage s'était établit entre la zone du combat et le reste de la cité. Quelques groupes de personnes semblaient surveiller cet endroit. D'autre ne semblaient même pas intrigué par ce qu'il ce passait. Sanae se cachait presque sous la capuche de la cape. Elle éternua bruyamment et observa le mur humain qui se dressait face à elle. Elle entendait des cris horribles et voyait des blessés être évacués. C'est tout ce qu'elle voyait.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zärfell Eriawyn
Modérateur
avatar

Messages : 473
X.P : 1417
Date d'inscription : 18/02/2014
Age : 19
Localisation : Dans le brûlant désert d'Erimos

Feuille de personnage
P.V:
130/130  (130/130)
Équipement:
Niveau: 96

MessageSujet: Re: Retour à l'Empire natal   Sam 5 Avr - 18:17

~ Zärfell se doutait bien que la plus jeune de la troupe ne devait pas être enchantée à l'idée de repartir alors qu'ils venaient d'arriver à l'auberge. Ses pas pressés, ainsi que ceux d'Harmattan, se trempaient davantage à chaque enjambée. Désormais, le jeune homme était complètement trempé, ses cheveux copiant l'apparence du pelage de la rinoral. Un nouvel éclair tonna dans le ciel, la foudre paraissant toujours se déchaîner avec la même intensité. Harmattan, qui courait, demandant au Sage Rouge :

- Tu crois que c'est l'oeuvre d'un Mage de vent ?
- Peut-être, ça peut aussi être l'oeuvre d'une autre personne aux pouvoirs magiques. J'avoue ne pas être sûr. Peut-être sont-ils plusieurs. En tout cas, jamais je ne pourrais pas chasser cette tempête à moi tout seul...

Enfin, ils arrivèrent au lieu du conflit, des hurlements guerriers venant rappeler de sombres souvenirs à Zärfell. Le pavé des villes en sang... Probablement n'était-ce pas encore cette description-là. Précipitamment, on écartait les blessés de l'affrontement, sur des civières ou bien dans les bras. Devant eux, une barrière humaine, des bruits de lames en friction et un puissant souffle magique. On aurait dit un échantillon des batailles des Forces Obscures, bien qu'il s'agisse plutôt d'un affrontement né d'une guérilla. Zärfell fronça les sourcils et arrêta un homme en marche afin de l'interroger :

- Excusez-moi, mais que se passe-t-il ? Vous savez qui attaque et qui crée cet orage ?

Alors que le Voyageur posait ses questions, Harmattan fit quelques pas pour se rapprocher de la bataille. Elle n'arrivait pas à correctement discerner les dissidents des soldats, mais ça semblait bien une offensive des rebelles. Il y avait des blessés, pas mal de blessés. Elle chercha à voir qui avait le dessus entre les deux camps. Chose sûre, il fallait intervenir...

_________________
« N'écoute les conseils de personne, sinon du vent qui passe et nous raconte les histoires du monde. » Debussy

Zärfell's Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandorehistory.forumactif.com/t20-zarfell-eriawyn-l-homme
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Messages : 349
X.P : 473
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Retour à l'Empire natal   Sam 5 Avr - 18:39

La pluie ruisselait telle une cascade sur son armure violette et claire. La femme au sabre à la ceinture observait la scène comme elle pouvait avec un regard inflexible. Ses hommes luttaient pour évacuer les blessés et occuper les dissidents. D'autre de ses hommes la soutenait fermement. L'un d'eux, qui se chargeait de contenir l'éventuelle foule un peu trop patriote, se retrouva abordé par l'homme connut sous le nom de Zärfell. Il se tourna vers lui et lui répondit directement et avec franchise.

Exactement jeune homme. Un petit groupe de dissident essayait de saper nos murs. Nous les avons rapidement isolés, mais ils opposent un fort carré de résistance.
- Ça ne colle pas.

La femme en armure s'était rapprochée de la foule et abordait l'homme qui répondait à la question du Sage Rouge. Celui-ci ce retourna immédiatement vers elle et se mit au garde à vous.

Générale Akane !
- Combien d'homme avez-vous dit ?
- Une dizaine générale.
- ...
- Générale ?
- L'Empereur ! La tactique de la Baudroie ! Vite ! Précipiter toutes les troupes restantes au Palais ! SUR LE CHAMP !!
- O... Oui générale !

L'homme s'exécuta et la jeune femme restée ici dévisagea le trio. Elle porta notamment le regard sur le jeune homme.

Vous me rappelez quelqu'un. N'auriez-vous pas...

Elle porta son regard sur la femme la plus fortement bâtit. Un soupçons traversa son regard. Puis elle revint sur son premier pressentiment.

N'auriez-vous pas combattu à Awarennor ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zärfell Eriawyn
Modérateur
avatar

Messages : 473
X.P : 1417
Date d'inscription : 18/02/2014
Age : 19
Localisation : Dans le brûlant désert d'Erimos

Feuille de personnage
P.V:
130/130  (130/130)
Équipement:
Niveau: 96

MessageSujet: Re: Retour à l'Empire natal   Sam 5 Avr - 19:15

~ Harmattan fixait les allées venus, ne sachant où donner de la tête. Les murs de l'empire sur lequel elle avait longtemps vécu était assiégé avec force... Jamais, jamais la brave rinoral n'aurait cru un jour voir l'empire natal de son ami ainsi déchiré. Les temps changeaient décidément bien vite. Elle revint auprès de Zärfell et écouta, elle aussi, la réponse de l'homme apostrophé par le magicien. Le soldat confirma les propos du jeune homme : c'était bien les dissidents contre les combattants de l'Empereur.

Brusquement, une jeune femme prit la parole. Le magicien aux cheveux blancs et la rinoral regardèrent la générale. Le soldat se mit alors au garde à vous quand la dame s'approcha d'eux. Elle devait faire partir des généraux de l'Empereur. Elle déclara alors qu'il s'agissait d'une tactique de diversion, probablement pour attaquer le souverain impérial. Celle-ci ordonna alors un retrait des troupes jusqu'au palais et le soldat s'exécuta. Harmattan fronça les sourcils :


- Eh ben, ça paraît sérieux... Ils veulent s'en prendre au souverain directement...

Puis, la jeune femme s'orienta vers les deux dames et le Sage Rouge. Quelque peu étonné, elle vit la générale aux cheveux argentés l’interpeller. Elle voulut lui poser une question quand elle remarqua la plus grande des deux femmes du groupe. Zärfell fit glisser ses yeux jusqu'à la mystérieuse avant d'entendre à nouveau la voix de la meneuse. Il fut légèrement surprise de sa question.

- Euh, si, générale Akane, c'est ça ? Mais, comment savez-vous que j'ai lutté là-bas, vous y étiez ?

Puis, des troupes de soldats passèrent pour se rendre au palais. Le magicien de vent les regarda s'en aller d'un pas pressé. Il demanda aussi, avant qu'elle ne réponde :

- Nous devrions peut-être prêter main forte à vos hommes. Si l'Empereur est menacé, peut-être y a-t-il des forces plus puissantes chez les dissidents qu'ici. J'avoue que je n'aurais jamais cru cela possible quelques temps auparavant...

_________________
« N'écoute les conseils de personne, sinon du vent qui passe et nous raconte les histoires du monde. » Debussy

Zärfell's Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandorehistory.forumactif.com/t20-zarfell-eriawyn-l-homme
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Messages : 349
X.P : 473
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Retour à l'Empire natal   Sam 5 Avr - 19:28

La générale sembla ravie à la réponse de Zärfell. Alors qu'elle allait lui répondre à sa question, le Sage Rouge proposa son aide pour secourir l'Empereur. La jeune femme secoua négativement la tête à cette proposition. Elle ne pouvait laisser quelqu'un qui n'était pas soldat de l'Empire approcher l'Empereur sans escorte ni autorisation. Et au vue des temps qui court, ce n'était pas vraiment le moment de faire exception et impasse sur le règlement. Elle allait lui expliquer.

Désolée, je ne peux pas vous laisser vous approcher du Palais. De plus, ils n'attaquent pas l'Empereur. Ils cherchent quelque chose dans le palais. Pourquoi avoir demander de protégé l'Empereur alors ? Justement, parcequ'une attaque sur le palais peut parfaitement s'accompagner par une tentative d'assassinat de l'Empereur qui n'aurait rien à voir avec celle-ci. Je préfère restée prudente.

Un homme fit remarquer qu'ils avaient capturés les dissidents à la jeune femme. Celle-ci hocha la tête et fit un signe de bras pour que ses hommes s'exécutent. Ils transportèrent immédiatement les prisonniers solidement enchaînés et drogués à la caserne pour les y enfermer. Puis la générale revint sur le premier sujet de son apostrophe.

Enchantée de vous rencontrer. Je suis le générale Akane. J'ai lutté à Awarennor en effet, je n'étais qu'en apprentissage encore. Mais cette victoire et une manœuvre tactique m'on fait gagner mon rang. Bref, je ne vous ai pas apostropher pour ça. je sais que vous avez combattu à Awarennor et que vous êtes un homme de confiance. J'aimerais vous confier quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zärfell Eriawyn
Modérateur
avatar

Messages : 473
X.P : 1417
Date d'inscription : 18/02/2014
Age : 19
Localisation : Dans le brûlant désert d'Erimos

Feuille de personnage
P.V:
130/130  (130/130)
Équipement:
Niveau: 96

MessageSujet: Re: Retour à l'Empire natal   Sam 5 Avr - 19:48

~ Zärfell écouta attentivement la réponse de la jeune femme. Probablement ne connaissait-il pas assez les agissements des dissidents pour être aussi stratégique que la dame en armure ou alors, la tactique n'était vraiment pas sa tasse de thé. En tout cas, Harmattan n'avait pas l'air très rassuré à l'idée de voir tous ces gens en mouvement. Elle se colla au jeune homme avant de poser ses yeux émeraudes sur la générale. Ainsi, ils apprirent que la cible était un objet, ou du moins quelque chose, gardé dans le palais. Voilà qui donnait encore plus froid dans le dos...

La Sage Rouge vit un soldat apostropher sa supérieure qui acquiesça quant au sort des rebelles. Le jeune homme regarda ces hommes être emmenés à la caserne en silence. Finalement, la dame poursuivit la conversation avec le jeune homme. La dame avait donc gagné son poste grâce à l'affrontement contre les Forces Obscures. Néanmoins, ces dernières paroles l'intriguèrent. Il avait du mal, bien sa mémoire performante, à se rappeler s'il avait déjà croisé ou non la générale Akane.

Peut-être lui avait-on parlé de lui et, dans ce cas, cela ne rassurait pas le jeune homme, lui qui avait horreur d'être connu d'autrui sans connaître la personne. Cependant, il resta dans un premier temps impassible, bien que surpris en son for intérieur. Il se présenta tout de même, afin de restait civiliser et aimable :


- Ravie de vous rencontrer, je me nomme Zärfell Eriawyn. J'avoue que le fait que vous me connaissez m'interpelle quelque peu, mais... Soit. Et vous dites avoir... Quelque chose pour moi ?

Le regard verdoyant du jeune homme révéla soudain son esprit curieux, mais intrigué, ses sourcils froncés assombrissant ses iris lumineuses. Que pouvait-on bien lui donner, lui qui n'était qu'un vagabond et Voyageur habitué au désert ? La rinoral paraissait aussi intriguée par la générale de l'Empire.

_________________
« N'écoute les conseils de personne, sinon du vent qui passe et nous raconte les histoires du monde. » Debussy

Zärfell's Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandorehistory.forumactif.com/t20-zarfell-eriawyn-l-homme
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Messages : 349
X.P : 473
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Retour à l'Empire natal   Dim 6 Avr - 12:22

La femme écouta avec attention la réponse que lui fit le jeune homme. Elle s'en retrouva ravis et cela ce voyait sur son visage. Même si elle avait d'habitude un air impassible caractéristique des généraux de l'Empire, il arrivait que son visage manifeste une émotion quelconque. Elle se permit de donner encore quelques indications à ses hommes plus proches et revint de manière concentré dans le conversation.

Oui, parfaitement. Je vous connais car vous aviez aider l'Empire il y a longtemps, en ramenant à mon ancien officier supérieur une missive importante que l'on nous avait voler. Un prêtre vous avez accompagné. C'est un parent à moi. Là n'est pas la question.

Elle agita à nouveau le bras en claquant des doigts, et un homme s'approcha d'elle en lui tendant un parchemin que la générale empoigna avant de se tourner vers Zärfell.

Si vous l'acceptez, je souhaiterais une personne de confiance pour accomplir cette tâche. Ceci contient des indications pour nos hommes postés dans le forêt. Je suis très occupée ici comme vous l'avez remarquer, et je souhaiterais que vous les transmettiez au général en charge de la surveillance. Il est juste à l'entrée du sentier forestier, cela ne serait pas un trop grand détour pour vous j'espère.

Rapidement, le temps s'éclaira et le soleil se manifesta à nouveau au dessus de la cité. La générale Akane leva les yeux au ciel et prit la peine de respirer. Voilà qui étais plus calme maintenant.

Bien, nos Mages ont arrêtés l'averse. Mes soupçons étaient confirmés. À l'heure qu'il est, mes hommes doivent avoir sécuriser le palais et arrêter les autres dissidents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zärfell Eriawyn
Modérateur
avatar

Messages : 473
X.P : 1417
Date d'inscription : 18/02/2014
Age : 19
Localisation : Dans le brûlant désert d'Erimos

Feuille de personnage
P.V:
130/130  (130/130)
Équipement:
Niveau: 96

MessageSujet: Re: Retour à l'Empire natal   Dim 6 Avr - 14:38

~ La dame aux cheveux argentés lui expliqua alors d'où elle connaissait le jeune homme. A peine déclara-t-elle l'anecdote qu'il se souvint de cet événement en détail. Il avait effectué ce périple avant son retour au sein des Grand'Mages. Ainsi, le prête et la générale étaient des parents. Puis, l'un de ses soldats s'approcha pour délivrer une missive au jeune homme. Il écouta attentivement la mission à laquelle on l’acquitté. Il prit la précieuse lettre dans ses mains et répondit avant que le ciel ne s'éclaircisse :

- Non, cela ne me dérange pas de l'apporter à vos hommes, si ça peut rendre service. Soyez certaine qu'elle arrivera à bon port, je m'y rend sur-le-champ.

Harmattan observa les deux humanoïdes parler, la missive réveillant quelque peu sa curiosité. Puis, la rinoral redressa ses oreilles : il ne pleuvait plus. Alors que la dame en armure élevait une nouvelle fois la voix, le jeune homme et Harmattan levèrent à leur tour le regard. Effectivement, les nuages se dissipaient lentement afin que le soleil reprenne ses droits. Zärfell revint sur la jeune femme et lui dit, avant de se mettre en route :

- En effet, personnellement je préfère le soleil à la pluie. Comme promis, je me rend tout de suite auprès de vos soldats. On vous signalera quand elle sera arrivée ou je viens vous prévenir une fois fait ?

Il attendit la réponse de la jeune femme, puis se tourna vers les deux dames et enchaîna :

- Bien, je dois y aller, mais peut-être nous reverrons-nous à l'auberge. Si jamais on ne se revoit pas, je vous souhaite une bonne route et un bon apprentissage de l'art de la magie.

Il s'inclina poliment et s’éclipsa en direction de lieu où il devait livrer la lettre. Harmattan était sur ses talons et ensemble, ils descendirent à vive allure les différentes allées. Le Voyageur savait se repérer dans la Cité Impériale, sa mémoire des diverses rues l'empêchant de se perdre. Dans les ruelles, les gens paraissaient se remettre de l'agitation et de l'averse. Chacun ressortait lentement ou reprenait son activité. Finalement, il arriva au seuil du sentier forestier, qui était proche de la grande place de la ville. Le Voyager balaya la frontière des yeux et remarqua un soldat. Il s'approcha de lui et l'apostropha :

- Bonjour monsieur, navré de vous déranger mais, j'ai cette missive à remettre. Elle vient de la générale Akane.

Il lia le geste aux mots et tendit le parchemin à l'homme armé, Harmattan à ses côtés, attentive.

_________________
« N'écoute les conseils de personne, sinon du vent qui passe et nous raconte les histoires du monde. » Debussy

Zärfell's Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandorehistory.forumactif.com/t20-zarfell-eriawyn-l-homme
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Messages : 349
X.P : 473
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Retour à l'Empire natal   Dim 6 Avr - 14:54

Juste avant qu'elle n'en soit séparée, la générale Akane salua le porteur de la missive et répondit à sa demande.
Non cela ira. Je sais que la missive sera transmise. Je ne peux qu'avoir confiance en un homme qui a déjà aider l'Empire par une fois et Pandore par une autre fois. J'ai pleinement confiance en vous. Peut être nous reverrons nous.

Et la femme s'en retourna auprès de ses hommes, dont elle prit la direction pour dissiper les foules restantes et se dirigées vers le Palais.

Alors qu'il venait d'être disposé de ses fonctions, et informé que la diversion avait été déjouée dans la cité, l'officier en charge de la sécurité dans le sentier forestier s'apprêter à quitter les portes de la cité pour rejoindre les autres tours dans la forêt. Un de ses hommes préparaient déjà les armes, lorsqu'il s'en retrouva aborder par un jeune mage aux cheveux blancs. Il se retourna vers lui et le regarda avant d'observer la missive.


La générale Akane ? Elle a donc bien réussit à déjouer la diversion des dissidents ?

L'homme s'excusa avant d'aller chercher son officier. Un autre en armure portant katana à la ceinture approcha donc du nouvel arrivant et se présenta.

Général Moshimoshi. On m'a dit que vous aviez une missive de la part de la générale Akane pour moi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zärfell Eriawyn
Modérateur
avatar

Messages : 473
X.P : 1417
Date d'inscription : 18/02/2014
Age : 19
Localisation : Dans le brûlant désert d'Erimos

Feuille de personnage
P.V:
130/130  (130/130)
Équipement:
Niveau: 96

MessageSujet: Re: Retour à l'Empire natal   Dim 6 Avr - 15:11

~ L'homme répondit au Voyageur par deux questions avant d'aussitôt disparaître chercher son supérieur. Décidément, ils ne perdaient pas de temps, mais quoi de plus normal en temps de crise. Le temps que l'homme aille trouver son chef, Harmattan déclara :

- Ça semble vachement tendu dans l'air... J'espère tout de même que les Grand'Mages vont bien, du moins... Surtout Afaenia en fait...

La citation du nom de sa mère fit frémir le jeune homme. En effet, si les dissidents attaquaient aussi ardemment la Cité, peut-être les villages aux alentours étaient-ils la cible d'assaut... Mais non, il ne pouvait retourner à son village uniquement pour voir si tout le monde allait bien. D'un, personne ne le croirait et de deux, tout le village se mettrait à la poursuivre pour le planter sur un piqué.

- Oui Harmattan... On peut juste demander à la Divinité de bien veiller sur elle. J'espère moi aussi qu'elle saine et sauve...

Alors qu'un silence lourd et chargé d'inquiétude s'installait, un nouveau général vint se présenter devant le Sage Rouge. Zärfell se redressa un peu pour chasser ses mauvaises pensées et reprendre son expression impassible. L'homme se présenta et le magicien de vent répondit :

- Oui général. Voici la missive.

Sans rien rajouter, il tendit le parchemin à son destinataire. Le jeune homme aux cheveux blancs attendit qu'il la prenne avant de songer à peut-être lui demander si les villages aux alentours se portaient bien. Il se retint néanmoins de lui poser la question pour attendre la suite des événements, la rinoral discrète collée à lui.

_________________
« N'écoute les conseils de personne, sinon du vent qui passe et nous raconte les histoires du monde. » Debussy

Zärfell's Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandorehistory.forumactif.com/t20-zarfell-eriawyn-l-homme
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Messages : 349
X.P : 473
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Retour à l'Empire natal   Dim 6 Avr - 15:19

Le général regarda la missive que lui tendait le jeune homme et s'en empara. Il le déroula sans faire ne serait-ce qu'attention devant lui et la parcourut rapidement du regard. Il l'enroula ensuite à nouveau et la transmit à un de ses hommes pour exécuter les ordres qui étaient écrits dessus.

Des ordres du générale Akane... je vois... Bien, merci pour avoir transmis ces indications. Je vois que vous êtes quelqu'un de confiance pour qu'elle vous ait transmis ce parchemin. Eh bien, si vous avez un service à demander, faites le sans hésiter maintenant. Je me sens d'humeur à vous en accorder hein.
- Général ! Nous sommes prêt à nous rendre dans les tours.
- Parfait. Transmettez les consignes de la générale Akane à nos hommes. Il faudra qu'ils les transmettent aux sentinelles une fois là bas.
- À vos ordres général.

Puis l'officier militaire revint vers le Sage Rouge et reprit la conversation.

Mais faites vites, comme vous le voyez, nous sommes pris par le temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zärfell Eriawyn
Modérateur
avatar

Messages : 473
X.P : 1417
Date d'inscription : 18/02/2014
Age : 19
Localisation : Dans le brûlant désert d'Erimos

Feuille de personnage
P.V:
130/130  (130/130)
Équipement:
Niveau: 96

MessageSujet: Re: Retour à l'Empire natal   Dim 6 Avr - 15:32

~ Le général parcourut sans attendre le papier des yeux. Tout s'enchaîna très vite et bientôt, les hommes furent prêts à partir pour exécuter les consignes. L'homme en armure lui proposa alors de répondre à un de ses services. Cette phrase le fit tressaillir une nouvelle fois, bien que sa question était déjà toute faite dans sa tête, pas besoin de patienter :

- Eh bien, j'aurais en effet une question. Est-ce que les villages aux alentours se portent, parce qu'avec toutes ces attaques, peut-être ont-ils eu des assauts eux aussi. Enfin, plus précisément, j'aurais voulu savoir si un petit village, du nom de Mirabelle, allait bien ? Il se trouve dans la forêt et comme j'y suis né, je me fais du souci vous voyez...

Les mots du jeune homme, bien que marqués par une voix légèrement tremblante dû à son inquiétude, restaient emprunt de gravité. Harmattan s'était elle aussi redressée et avait levé ses oreilles, comme deux grandes antennes. Son regard émeraude fixait intensément le général, bien qu'elle ne remettait pas en doute l'efficacité de la garde de Shoan.

_________________
« N'écoute les conseils de personne, sinon du vent qui passe et nous raconte les histoires du monde. » Debussy

Zärfell's Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandorehistory.forumactif.com/t20-zarfell-eriawyn-l-homme
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Messages : 349
X.P : 473
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Retour à l'Empire natal   Dim 6 Avr - 17:33

Après avoir entendu la requête de Zärfell, l'homme interpella un de ses soldats qui s'approcha tout de suite. Celui-ci s'approcha de son officier et écouta sa question.

Soldat, qu'en est-il de la situation d'un village dénommé Mirabelle ?
- Mirabelle général ? Eh bien, aux dernières nouvelles il s'est séparé en deux comme notre Empire. Une partie de ses habitants auraient rejoint les dissidents. Les autres sont sous la protection de nos hommes dans un des camps militaires établis dans la forêt. En d'autre terme, ils ont été chassés de chez eux.
- Merci soldat, disposait.
- Oui général.

L'officier Moshimoshi se retourna donc de nouveau vers le Sage Rouge et continua la conversation.

Voilà les nouvelles jeune homme. J'en suis désolé qu'elles n'aient pas été entièrement bonnes. Hélas, si vous y êtes né, cela veux dire que peut être certains membres de votre famille sont des ennemis de l'Empire. J'en suis désolé.

Il passa son casque sous son bras sur sa tête et l'attacha fermement avant de prendre congé.

C'est tout ce que je pourrais dire et faire pour vous maintenant. Je dois disposer. Je vous présente mes excuses et vous souhaite bon courage au nom de l'Empire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zärfell Eriawyn
Modérateur
avatar

Messages : 473
X.P : 1417
Date d'inscription : 18/02/2014
Age : 19
Localisation : Dans le brûlant désert d'Erimos

Feuille de personnage
P.V:
130/130  (130/130)
Équipement:
Niveau: 96

MessageSujet: Re: Retour à l'Empire natal   Lun 7 Avr - 7:36

~ Zärfell observa l'homme interpeller un de ses soldats. Il espérait seulement qu'on ne lui annonce aucun mort... Le général demanda alors des nouvelles du village du magicien. Ainsi, le jeune homme apprit que sa tribu natale s'était coupée en deux et que ceux encore attachés à l'Empire était désormais dans une base militaire. Il tressaillit un instant, mais ne fléchit pas, restant impassible. Harmattan fixait l'homme avec attention, craignant d'entendre le pire. Chose sûre, son village natal au toit verdoyant n'était plus. Le général Moshimoshi revint sur lui et s'excuser pour ces nouvelles partiellement bonnes. Le passage sur les membres de sa famille le fit légèrement bronché :

- Oui, je crois avoir une idée de qui dans ma famille peut faire parti de ces dissidents... Espérons que je n'ai pas à les rencontrer... Merci en tout cas, je suis rassuré de savoir que les autres se trouvent en sécurité.

Puis, le chef arbora son casque avant de déclarer ses derniers mots :

- Bon courage à vous aussi et que la Divinité soit avec vous.

Le général disparut alors pour rejoindre ses hommes. Lui et la rinoral restèrent une instant silencieux, avant que l'animal ne se tourne vers son ami sylphe :

- Tout n'est pas mauvais... A mon avis, Afaenia est un sécurité, quant à ton frère et ton père, on ne peut qu'estimer le pire.
- De toute façon, je m'en fiche d'eux et des autres. Ils n'ont même pas chercher à faire preuve d'un minimum d'ouverture d'esprit lors de mon retour. Si je les croise, ça sera oeil pour oeil, dent pour dent.

C'était presque un mini déclaration de guerre. Mais, chose sûre, le jeune homme savait pertinemment que son paternel et les autres avaient rejoint les dissidents aussi pour le pourchasser sans répercussion de la part de l'Empereur ou même Ciiti. Harmattan regarda l'horizon :

- Où va-t-on maintenant ? On a laissé les deux dames, alors on peut continuer...
- D'abord, on fait un bref passage à l'auberge, car je suis lessivé, j'ai besoin de dormir un peu. N'oublie pas qu'on a marché d'Erimos à ici d'un bon train.
- D'accord, alors direction l'auberge et ensuite ?
- Et ensuite, direction Gandur et Awarennor je pense. J'ai plusieurs quêtes qui m'attendent, autant commencer le plus tôt possible.

Après ses mots, le jeune homme aux cheveux blancs se retourna et se mit en route pour l'auberge. La rinoral suivit de près son meilleur ami, s'interrogeant tout de même sur les objectifs de son camarade. Elle priait juste pour ne pas tomber sur quelques Grand'Mages, sinon, la rencontre se finirait sûrement à feu à sang...

[Sortie de Zärfell]

_________________
« N'écoute les conseils de personne, sinon du vent qui passe et nous raconte les histoires du monde. » Debussy

Zärfell's Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandorehistory.forumactif.com/t20-zarfell-eriawyn-l-homme
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retour à l'Empire natal   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retour à l'Empire natal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» De retour dans son pays natal, bonne ou mauvaise nouvelle?
» Cahier d'un retour au pays natal :Marc H
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pandore History :: Pandore :: Empire de Shoan :: Cité Impériale de Shoan :: Place Centrale-
Sauter vers: